Menacés de mort au Pakistan, Shagufta Kausar et Shafqat Emmanuel ont obtenu l’asile en Europe

Le couple de chrétiens condamnés à mort par pendaison à cause de la loi sur le blasphème serait désormais en Hollande.

Shagufta Kausar et Shafqat Emmanuel furent accusés de blasphème il y a plus de 7 ans. Bien que la Haute Cour de Lahore ait annulé leur condamnation à mort, le couple chrétien restait menacé au Pakistan, où un appel à leur élimination avait été relayé sur les réseaux sociaux. Mais le couple chrétien est désormais sain et sauf en Europe, où ils ont obtenu le droit d’asile.

Saif ul-Malook, leur avocat, qui avait également défendu Asia Bibi, l’a annoncé le 12 août dernier sur Twitter.

« Enfin Shaghufta, Shafqat et leurs enfants ont quitté le Pakistan en toute sécurité pour vivre une nouvelle vie dans un monde libre. »

Selon une information retweetée par leur avocat, le couple serait en Hollande.

ADF International, organisation de défense juridique confessionnelle, a expliqué que le couple, condamné à mort par pendaison en 2014, était désormais en sécurité, avec ses quatre enfants.

Shafqat Emmanuel s’est exprimé au nom de sa famille :

« Nous sommes tellement soulagés d’être enfin libres. Les huit dernières années ont été incroyablement difficiles, mais nous sommes si heureux d’être réunis avec nos enfants. Nous sommes très reconnaissants que tant de personnes, en particulier les équipes d’ADF International et de la Campagne du Jubilé, nous ont aidés et protégés en nous mettant en sécurité. Même si notre pays va nous manquer, nous sommes heureux d’être enfin dans un endroit sûr. Espérons que les lois sur le blasphème au Pakistan seront bientôt abolies, afin que d’autres ne subissent pas le même sort que Shagufta et moi. »

La situation de Shagufta Kausar et Shafqat Emmanuel avait été au cœur de débat au Parlement européen en avril dernier.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.