Migrants : Les paroisses de Calais écrivent une lettre ouverte au préfet pour dénoncer une « politique de maltraitance »

« Avec d’autres paroissiens du Calaisis investis dans différentes associations d’aide aux migrants, je viens par cette lettre vous dire combien nous nous sentons blessés par l’accueil réservé aux personnes exilées. »

Le 3 mars dernier, Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique et l’évêque d’Arras, Mgr Olivier Leborgne ont lancé un appel aux pouvoirs publics à « cesser le déni de réalité » et à « répondre aux besoins urgents » des personnes exilées qui vivent dans des conditions extrêmement difficiles à Calais.

Les paroisses de Calais ont souhaité se « faire l’écho » de cet appel en écrivant une lettre ouverte au préfet du Pas-de-Calais, Louis Le Franc, pour dénoncer à leur tour « une politique de maltraitance indigne de notre humanité » dont sont victimes les réfugiés de Calais. Les chrétiens du Pas-de-Calais se déclarent « blessés par l’accueil réservé aux personnes exilées ».

« Est-il concevable de faire vivre cela à des enfants, des femmes et des hommes, en France, en 2021 ? » écrivent-ils, reprenant les mots de l’appel de Véronique Fayet et de Mgr Olivier Leborgne. Les chrétiens de Calais se sentent « dépourvus face à l’ampleur de la tâche et à la sape continuelle de nos actions par les pouvoirs publics ».

La lettre reprend également les propositions récemment évoquées par la présidente du Secours catholique et l’évêque d’Arras à savoir :

« – décréter un moratoire immédiat sur les expulsions de lieux de vie (campements, bidonvilles, squats),
– ouvrir des lieux couverts d’accès aux services de base (alimentation , hygiène, recharge électrique, information sur les droits). Ces lieux, adaptés au nombre de personnes présentes, peuvent être répartis sur plusieurs endroits du littoral,
– ouvrir immédiatement des dispositifs de mise à l’abri. »

« Nous ne pouvons rester indifférents à ce qui se passe. » martèlent-ils en évoquant la « fraternité » qui fait partie de notre devise nationale. Les paroisses de Calais affirment être prêts à proposer « une réflexion pour conduire à l’amélioration de la situation » à travers les « prêtres et leurs conseils paroissiaux » et appellent Louis Le Franc à « échanger à ce propos ».

C.P

Crédit image : IDN / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.