Misericordia International : Au service du Christ, une mission auprès des pauvres

Cette année de la Miséricorde lancée par le Pape François le 8 décembre dernier nous invite à faire «  l’expérience de l’Amour de Dieu qui console, pardonne et donne l’espérance ». La mission est l’un des moyens de transmettre cette miséricorde au monde qui nous entoure comme au travail, à l’école, ou bien plus loin dans le monde.

C’est le choix qu’ont fait Romain et Renaildes de Chateauvieux. Lui est étudiant en architecture en Erasmus au Chili, quand il décide de rejoindre un ami prêtre en mission dans un bidonville à Salvador de Bahia. C’est là qu’il rencontre Renaildes, une des habitantes de ce bidonville. Ils se découvrent une vocation commune de missionnaires. Après leur mariage, ils sont envoyés en 2007 en mission par Fidesco à Gainesville aux Etats-Unis.

Ils y restent deux ans et mettent en place des outils d’évangélisation mais aussi d’aides diverses pour la population de ce ghetto de migrants illégaux. Ils sont confrontés directement à la violence, la drogue… C’est à la fin de cette mission qui porte beaucoup de fruits qu’ils ressentent un autre appel. La mission Tepeyac, du nom de la colline où serait apparue la Vierge Marie à Juan-Diego en 1531, voit le jour. C’est après avoir aménagé un bus qu’ils partent sur les routes d’Amérique du Sud en commençant par le Mexique, en passant entre autre par la Bolivie, le Chili et le Brésil.

img

C’est aussi une famille qui grandit au jour le jour de par la naissance de leurs enfants mais aussi de par l’agrandissement du nombre de personnes touchés par la grâce de Jésus. Ils s’arrêtent trois mois dans un quartier ou un village et proposent la découverte de Dieu aux populations qu’ils côtoient ainsi qu’une aide matérielle. Construction d’église, de chapelles, de salles de classes, mais aussi formation sont proposés afin que la mission perdure après leur départ.

Vidéo présentation de la Mission Tepeyac :

En 2013, ils décident de s’installer dans un des quartiers les plus pauvres de Santiago del Chile. La mission Miséricordia est lancée. Leur but reste le même : annoncer le message de Dieu et se lier d’amitié avec les habitants qui ont chacun une histoire et des blessures. Trois choses sont mises en place. Tout d’abord l’aide sanitaire et éducationnelle (soins élémentaires, création d’un centre éducatif…) ; Ensuite la mise en place d’une vie spirituelle (chapelet, messe…) ; et enfin la formation de volontaires dont se charge la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération) permettant d’envoyer en mission des jeunes et moins jeunes à Santiago del Chile.

Cette oeuvre grandit de jours en jours, aussi bien dans la construction de bâtiments permettant d’exercer au mieux cette mission, mais aussi dans le nombre de personnes touchées par la miséricorde de Jésus.

Nous vous invitons à en découvrir un peu plus sur leur parcours mais aussi sur les fruits de cette œuvre sur leur site : misericordia-international. Et bien sûr de porter cette belle mission envers les plus pauvres dans vos prières.

Pierre de Mullet

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.