Mort accidentelle du père Medhi Riffi à Alençon

Le père Mehdi Riffi, jeune prêtre du diocèse et vicaire à Alençon, est décédé accidentellement par intoxication dans une cave du diocèse. La communauté est sous le choc. 

« Nous sommes sous le choc », « Les mots nous manquent » peut-on lire sur le site du diocèse de Sées dans le communiqué qui annonce la mort de Medhi Riffi, jeune prêtre à Alençon.

Le pôle missionnaire du pays d’Alençon a également rédigé un message pour annoncer le drame « difficile à réaliser » sur sa page Facebook.


Ce « témoin dynamique et rayonnant de Jésus ressuscité et de son Evangile » est décédé accidentellement par intoxication « due au groupe électrogène » dans une cave du presbytère d’Alençon. Au moment de sa mort, le prêtre effectuait des travaux dans cette cave où il avait choisi d’aménager son oratoire. Le corps du religieux âgé de 38 ans a été retrouvé mardi 31 août.

L’Orne Hebdo rapporte que le jeune prêtre qui souhaitait avant tout « se mettre au service des autres » avait été ordonné à Sées en juin 2020. « En devenant prêtre, j’ai reçu une mission particulière pour notre société, pas seulement pour les chrétiens, d’aimer, soigner, réparer, faire grandir… Prêtre, c’est à la fois être membre d’une société et au sein de cette société prendre une place d’accompagnateur. » avait-il déclaré lors de son ordination.

Camille Westphal Perrier

Image : Basilique Notre-Dame d’Alençon

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.