Mozambique : Au moins 51 enfants enlevés au Cabo Delgado en 1 an

Selon Save The Children, « l’enlèvement d’enfants est devenu une tactique nouvelle et alarmante de la part des groupes armés impliqués dans le conflit ».

Ce sont les femmes et les enfants qui sont les principales victimes de la crise humanitaire en cours dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique. Alors que les enlèvements d’enfants sont révélés par les organisations humanitaires, Save The Children appelle à leur libération immédiate.

Le nombre réel d’enfants kidnappés est complexe à établir. Certains parlent de 51 enfants, d’autres de centaines, d’autres encore de milliers.

Quel qu’en soit le nombre, un prêtre témoigne d’une douloureuse réalité. « Les garçons », dit le prêtre, « sont recrutés de force dans les rangs des djihadistes, tandis que les filles sont données « en mariage » aux combattants ou servent d’esclaves. »

Selon Save The Children, « l’enlèvement d’enfants est devenu une tactique nouvelle et alarmante de la part des groupes armés impliqués dans le conflit ».

Une mère de quatre enfants enlevés témoigne ainsi :

« Quand nous sommes arrivés à Ingoane, il y avait des hommes armés. Ils ont commencé à écrire nos noms dans un livre, les uns après les autres. Ils ont commencé à choisir les personnes qu’ils voulaient cloquer à l’intérieur des maisons. Ils ont pris nos filles et les ont enfermées dans différentes maisons. Et ils nous ont emmenés et nous ont enfermés dans une autre maison. Après avoir été séparée de mon mari, j’ai eu peur. Plus tard, ils sont revenus et ont pris les filles qui les intéressaient. Ils ont laissé les femmes à l’intérieur de la maison. Le soir, après qu’ils aient emmené nos filles, nous sommes sortis de la maison, et nous avons marché, la nuit, avec nos bébés. En ce moment, ma poitrine me fait mal. Mon cœur me fait mal. Je pleure à l’intérieur. »

Pour l’organisation, l’enlèvement d’enfants « peut être un premier pas vers des crimes de guerre ». Save The Children demande à ce que les enfants soient libérés immédiatement et que les coupables soient tenus pour responsables.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.