Un musée de la Bible de 40 000 m2 ouvre ses portes demain au coeur de Washington

Un gigantesque musée de la Bible ouvrira ses portes demain, le 17 novembre à Washington. 40 000 m2 d’expositions s’offriront aux visiteurs, au coeur de Washington, à 2 pas du Capitole.

Ce projet colossal est né sous l’impulsion de Steve Green et a été en grande partie financé par la famille Green, qui a fait fortune au travers d’une chaîne de magasins de loisirs créatifs aux États-Unis. Cette famille évangélique conservatrice est assez controversée notamment après avoir tenu tête à l’administration Obama et eut gain de cause devant la Cour suprême. Ils avaient refusé de payer l’assurance santé de leurs employés, si elle incluait le remboursement de moyens contraceptifs.

Mais ce projet de musée de la Bible ne se veut pas purement évangélique ou conservateur. La famille s’est entourée d’universitaires, d’archéologues, d’historiens dans le but de d’« inviter tous les gens à s’intéresser à l’histoire, au récit et à l’impact de la Bible » .

« Le rôle du musée n’est pas d’épouser une foi ou de faire du prosélytisme […] Nous voulons juste présenter les faits du Livre. Et c’est au visiteur de se faire sa propre opinion. »

Huit étages d’un magnifique bâtiment sont donc consacrés uniquement à la Bible. À l’entrée ce sont deux répliques géantes de la presse de Gutenberg de 12 tonnes qui encadrent la porte.

Une collection de 35 000 objets anciens attendent les visiteurs qui ont même la possibilité de toucher une pierre du second Temple d’une tonne, prélevée à Jérusalem. Il est désormais inutile de se rendre au Kotel, le mur occidental à Jérusalem, pour toucher les vestiges du second Temple. 800 vestiges et objets mis au jour en Israël sont également révélés dans le cadre de l’exposition permanente.

Les visiteurs ont accès à des expositions consacrées aux histoires bibliques, aux différentes cultures représentées dans la Bible, à l’histoire de la Bible à travers le monde et les civilisations, et à l’influence de la Bible sur les sociétés…

Lors d’une interview de la conservatrice de l’Autorité des Antiquités d’Israël accordée à CBN, Debora Ben Ami raconte l’objectif de l’une des expositions dans laquelle elle a été impliquée :

« L’idée de l’exposition est de montrer l’archéologie d’Israël et l’histoire à l’époque de la Bible, à l’époque de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament montrant les gens de la Terre […] C’est le nom de l’exposition : Les gens de la terre, montrant les différentes cultures de la terre des Cananéens, des Philistins, des Israélites, des Édomites, de la période du Second Temple, des temps Byzantins. »

Un cinéma en réalité virtuelle sera également bientôt ouvert. Et au dernier étage, un jardin biblique et un restaurant appelé Manna, offrent une vue panoramique sur Washington.

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

Plus d’infos : Museum of the Bible

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?