Nigéria : 4 prêtres libérés après 3 jours de captivité

4 prêtres enlevés par des hommes armés au Nigéria, ont été libérés 3 jours plus tard grâce à l’intervention de la police locale.

Au Nigéria, la situation sécuritaire est parfois « dégradée« . Au sud-est du pays, le pétrole attire les criminels. Les médias font écho d’enlèvements répétés de religieuses et de prêtres. Le 6 novembre, des hommes armés non identifiés sont sortis de la brousse et ont stoppé la voiture de plusieurs prêtres. Ces derniers rentraient d’une cérémonie pour célébrer leurs 10 années de ministère. Les hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture. Certains prêtres ont été blessés, d’autres ont réussi à s’enfuir, mais quatre d’entre eux ont été enlevés : Victor Adigboluja, Anthony Otegbola, Joseph Edine et Obadjere Emmanuel.

Fides fait part du dénouement de cette tragédie : les 4 prêtres ont été libérés après 3 jours de captivité.

Une patrouille de policiers a été dépêchée sur place. Quand elle s’est approchée du lieu de détention des prêtres, les ravisseurs ont préféré s’enfuir, abandonnant leurs otages.

Des suspects en lien avec l’enlèvement ont ensuite été arrêtés. Les prêtres ont été amenés à Benin City pour des examens médicaux.

Sur place, le Père Alumuku, réagit à cette série d’enlèvements :

« C’est un moment de préoccupation parce que ces enlèvements continuent. Nous ne suspectons personne en particulier, mais la demande que nous faisons est celle-ci : Pourquoi toujours les prêtres ? Et si nombreux ? Nous savions que dans le Nord du pays, dans certains endroits il y avait les extrémistes musulmans et que tous ceux qui étaient enlevés et ensuite libérés disaient que les ravisseurs parlaient la langue des haoussas ou des peuls (appelés aussi les “fulanis”). Les musulmans parlent majoritairement ces langues. Donc il y a ces suspects, mais dans le sud nous ne savons pas vraiment qui sont les coupables. L’Église nigériane est très préoccupée par cette situation, dans laquelle de nombreux prêtres et sœurs ont été enlevés dans différents endroits au cours de la dernière année. »

En 2018, 9 prêtres ont été enlevés dans l’État du Delta, au Nigéria.

La rédaction

Lire aussi au sujet de la situation au Nigéria :

« Que Dieu intervienne »… Des dizaines de chrétiens tués dans des attaques sur un marché nigérian

6000 chrétiens auraient été assassinés depuis le début de l’année au Nigéria… Vers un génocide ?

Nigeria : Les attaques des éleveurs peuls pourraient-elles être liées à Boko Haram ?

N’oublions pas non plus Leah Sharibu, otage de Boko Haram.

Les militants de Boko Haram envisagent de faire de Leah Sharibu leur « esclave à vie » plutôt que de l’exécuter

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?