Nigeria : Boko Haram n’est pas la seule menace pour les chrétiens

Boko Haram ne serait pas l’unique problème en ce qui concerne le terrorisme au Nigéria. Il semble que les bergers peuls aient convoité cette place dans le but de s’approprier les biens des agriculteurs chrétiens.

Alors que Boko Haram était le principal responsable des atrocités perpétrées envers les chrétiens nigérians, une grande menace semble à présent venir d’ailleurs et s’intensifier. Greg Musselman de la Voix des Martyrs Canada déplore la violence à laquelle les chrétiens sont exposés.

« Les peuls voient que les chrétiens possèdent des terres, ils considèrent ces terres comme les leurs et ils estiment en avoir les droits. »

Le nord du pays abrite principalement des musulmans ainsi qu’une minorité chrétienne. La majorité des chrétiens habitent le sud, et vivent en parfaite harmonie avec la minorité musulmane. Toutefois, dans l’État du Plateau, une violence sectaire a éclaté. Le facteur principal des attentats n’est pas la religion mais Greg craint que les bergers peuls utilisent cela pour justifier leurs actions.

Un récent communiqué émis par la Voix des Martyrs Canada fait état des atrocités perpétrées par les bergers peuls envers les chrétiens en septembre et octobre 2017 : 12 villages attaqués, 75 personnes tuées, 489 maisons brûlées et 13 726 personnes déplacées. En novembre dernier, 15 autres personnes ont été tuées au cours de 3 événements distincts.

Le groupe extrémiste Boko Haram et les peuls ont causé des ravages et une grande instabilité au Nigeria. Certains sont d’avis que les peuls pourraient devenir une menace plus meurtrière si les autorités n’interviennent pas.

Sous cette menace constante, Greg estime que la réaction des chrétiens dépend de « la maturité spirituelle, ce qu’on leur a enseigné, ou de ce qu’ils ont compris. » Il est d’avis que ceux qui ont été exposés à l’évangile de prospérité sont les plus susceptibles d’être découragés, contrairement à ceux qui savent que la marche avec Jésus est remplie d’épreuves.

« Les chrétiens qui ont connu de nombreuses violences et qui ont compris que la Bible parle beaucoup de la persécution et de la souffrance au nom de l’Évangile, ne sont pas pris au dépourvu quand cela arrive. »

Au milieu de ces sentiments de tristesse, de colère et ce désir de justice, les leaders veulent assurer l’Église nigériane que ces épreuves sont prévisibles lorsque l’on oeuvre pour l’avancement du Royaume.

L’ONG Voice of Martyrs propose des soins médicaux, un programme de microcrédit pour les mères devenues veuves, et une éducation comprenant l’enseignement biblique. L’ONG travaille également avec les orphelins et aide à fournir tout ce dont l’Église a besoin pour mieux soutenir leurs communautés.

M.A.G.

Source : Mission Network News

Crédit image : Flickr/CC – ICARDA-Science for Better Livelihoods in Dry Areas

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?