Nigeria : Les attaques des éleveurs peuls pourraient-elles être liées à Boko Haram ?

Les bergers peuls du Nigeria, ou fulanis, ont récemment été mis en lumière dans les médias suite aux différentes attaques perpétrées contre les chrétiens.

En juin dernier, le New York Times rapportait que plus de 300 000 personnes avaient été déplacées suite aux attaques des peuls. En 2018, plus de 5000 personnes auraient été tuées, le plus souvent au milieu de la nuit, après avoir été piégées dans leurs maisons incendiées.

Les rivalités ethniques entre bergers et agriculteurs ont pour objet les terres agricoles et sont ancestrales au Nigéria, mais selon les observateurs, leur intensification serait liée à la montée de l’islam radical. Un groupe national peul a d’ailleurs revendiqué deux attaques à la fin du mois de juin, déclarant, « Nous commettons le jihad au nom d’Allah ».

Interrogé par MNN, Todd Nettleton de Voice of Martyrs raconte :

« Les peuls sont un groupe tribal et nous ne disons pas que tous attaquent les chrétiens. Il y a au sein du groupe tribal peul des musulmans radicaux qui attaquent les chrétiens et tentent de prendre des territoires. »

Et il semblerait qu’une nouvelle donnée entre désormais en jeu. Certains militants du groupe Boko Haram qui a été « attaqué, repoussé et limité », assisteraient désormais les peuls qui mettraient en place eux-mêmes les stratégies de Boko Haram.

« Certaines armes quittent Boko Haram pour se retrouver entre les mains de certains de ces islamistes radicaux parmi les peuls. Nous ne savons pas précisément, mais il semble assez clair qu’il existe une forme de coopération entre les groupes musulmans radicaux des peuls et de Boko Haram. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.