Nigeria : Les filles de Jangebe ont toutes été libérées !

Les 279 jeunes filles avaient été enlevées le 25 février dernier.

Le gouverneur de l’État de Zamfara au Nigeria a annoncé mardi, sur Twitter, la nouvelle que tout le monde attendait. Toutes les jeunes filles enlevées dans leur pensionnat de Jangebe au cours de la nuit du 25 février ont été libérées. Sans donner davantage de détail, il a fait part de « plusieurs obstacles dressés contre nos efforts ».

Une nouvelle confirmée par Patrick Tor Alumuku, Directeur des Communications sociales de l’Archidiocèse d’Abuja et de la Catholic Television of Nigeria, auprès de l’Agence Fides :

« Oui, toutes les jeunes filles ont été libérées. »

Si dans un premier temps, les autorités avaient annoncé que 317 filles avaient été enlevées, il s’avère finalement qu’elles étaient 279.

Une élève de ce pensionnat, Masauda Umar, avait réussi à se soustraire à la vigilance des « bandits » lors de l’attaque. Elle racontait alors, dans des propos repris par Africa News :

« Nous étions dans l’un des dortoirs et les bandits sont arrivés. […] L’un des bandits a tiré la responsable de maison par la main, l’a giflée et lui a demandé de partir. Puis les bandits ont demandé à tout le monde d’entrer dans le foyer. Ils ont poursuivi certaines personnes et demandé à d’autres de partir, et ils sont allés vers notre chambre et ont frappé à la porte. Nous avons ouvert et ils ont demandé la responsable de maison mais tout le monde s’est tu. Je sortais de la chambre lorsque j’ai rencontré quelqu’un. J’ai couru me cacher sous mon lit. J’ai peur de retourner à l’école à cause de ce qui s’est passé. Ça m’a vraiment fait peur mais j’y retournerai si le gouvernement s’attaque à l’insécurité. »

Malgré les dires des autorités, des experts en sécurité émettent l’hypothèse qu’une rançon ait été payée, ce qui les ferait craindre une multiplication des enlèvements. Il s’agit d’ailleurs du troisième enlèvement d’enfants dans un établissement scolaire en moins de trois mois au Nigeria.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.