Noël des chrétiens en Irak : “Nous n’avons pas beaucoup, mais nous avons le plus important, le Christ”

Les chrétiens d’Irak se préparent à vivre leur premier Noël depuis la libération d’un grand nombre de villages de la plaine de Ninive, comme Qaraqosh et Bartella. Mais ils ne pourront pas célébrer la naissance de Jésus chez eux, leurs maisons ont été détruites.

Khalida, la quarantaine, a fui Qaraqosh et a vécu à Erbil pendant 2 ans, sous une tente, puis dans un abri, et maintenant dans une petite maison louée par son église. Les 2 derniers Noël ont été particulièrement douloureux pour elle. Quand elle a appris la libération de Qaraqosh, Khalida a été soulagée et heureuse mais “ma joie n’a duré qu’une journée”, révèle t-elle les yeux plein de larmes.

“J’ai découvert que ma maison avait été complètement brûlée, tout comme celles du reste de ma famille. Je voulais revenir, mais maintenant, je me demande : Où revenir ? Je n’ai plus de maison.”

Khalida et sa famille passeront donc une fois de plus Noël en exil.

“Ce sera simple. Nous allons faire en sorte que les enfants aillent à l’église et sentent l’esprit de Noël. Nous n’avons pas beaucoup, mais nous avons le plus important, le Christ. Nous allons célébrer avec lui seul.”

Khalida espère pouvoir fêter Noël 2017 à Qaraqosh. Elle reprend espoir quand elle entend dire que les chrétiens du monde prient pour les chrétiens d’Orient.

“Si je peux demander quelque chose aux églises du monde entier, c’est de nous aider à reconstruire la région, et de nous aider à vivre en paix.”

La rédaction

Source : Open Doors UK

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.