Nomcebo Zikode, l’interprète de « Jerusalema » affirme ne pas avoir été « payée un centime »

Alors que la chanson « Jerusalema » a connu un succès planétaire, Nomcebo Zikode, l’interprète du titre, affirme ne jamais avoir été payée pour sa contribution.

Dans un message publié sur Twitter le 11 juillet, Nomcebo Zikode, l’interprète sud-africaine du titre à succès « Jerusalema » rapporte ne pas avoir été payée pour son travail.

« Merci à tous les fans de #Jerusalema, vous avez fait de mes rêves une réalité en faisant de cette chanson un succès. Ma voix et mes paroles ont transcendés le monde, mais j’attends toujours ce qui m’est dû » affirme la chanteuse qui ajoute « ne pas avoir été payée un centime par le label de Jerusalema malgré l’immense succès de la chanson ».

La chanteuse chrétienne rapporte avoir « été ridiculisée » et dénonce « des efforts pour minimiser » sa contribution. Elle menace de poursuites judiciaires le label Open Mic Productions qui a enregistré Jerusalema en 2019.

« En tant que femme artiste, je ne peux plus rester silencieuse. L’affaire est maintenant entre les mains de mes avocats. »

Le DJ Master KG qui a composé le morceau n’a pas tardé à réagir sur son compte Twitter. Il affirme que la chanteuse n’a pas reçu son dû à cause d’un désaccord entre les deux artistes. Il accuse Nomcebo Zikode de demander 70% au lieu des 50% prévus.

« L’accord de Jerusalema est 50/50 entre moi et Nomcebo mais elle veut 70% et je dois obtenir 30%. »

Dans un communiqué également publié sur Twitter, Open Mic Productions a admis que l’artiste n’avait pas été payée pour sa chanson, soutenant la version du DJ, la société de production explique que cela est lié à un désaccord contractuel et qu’aucun artiste ne sera payé tant que l’accord n’aura pas été signé.

« Nous pouvons confirmer que lors de la création de la chanson, Master KG (l’artiste principal) et Nomcebo Zikode (l’artiste vedette) ont convenu de partager 50/50 des revenus de Master KG. »

La société rapporte que l’accord initial rédigé l’année dernière prévoyait « une répartition égale entre les deux artistes » et que « Nomcebo Zikode, via son équipe juridique, a examiné le contrat et proposé un pourcentage plus élevé ».

Sacré meilleur morceau africain de l’année aux MTV Europe Awards en novembre 2020, Jerusalema a également été le titre le plus recherché de la planète sur la plateforme Shazam en septembre de la même année. La chanson a fait l’objet d’un challenge sur les réseaux sociaux. Aux quatre coins du monde, célébrités, anonymes et congrégations religieuses se sont prêtés au jeu en reprenant la chorégraphie du clip.

Un succès incroyable pour ce titre chrétien en langue zoulou qui s’adresse à Dieu, « Jérusalem est ma maison », « Guide moi », « Emmène-moi avec toi », « Ne me laisse pas ici ». Jérusalem faisant référence à la cité céleste.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : capture d’écran YouTube

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.