« Nous voulons contribuer à renforcer l’espérance » : Déclaration des évêques d’Argentine à l’approche de Noël

« En une année difficile comme celle que nous concluons actuellement, nous voulons contribuer à renforcer l’espérance. Dieu illumine le cœur de l’homme d’une lumière toujours nouvelle qui aide à trouver le sens de la vie. De la crèche de Bethléem émerge avec force l’image d’une famille qui accueille le don de Dieu et le remet généreusement au monde. »

À l’occasion de Noël, la Conférence épiscopale d’Argentine encourage les argentins à « rêver » et à « imaginer » malgré la pandémie, « un pays plus humain et fraternel ».  Un appel à la fraternité et au renouvellement de l’espérance transmis à l’Agence Fides dans le message de Noël de l’épiscopat argentin intitulé « Pourquoi ne pas renouveler l’espérance ? ».

Après une « année difficile », les évêques souhaitent « renforcer l’espérance » dans leur nation et rappellent que c’est Dieu qui donne un sens à la vie.

« En une année difficile comme celle que nous concluons actuellement, nous voulons contribuer à renforcer l’espérance. Dieu illumine le cœur de l’homme d’une lumière toujours nouvelle qui aide à trouver le sens de la vie. De la crèche de Bethléem émerge avec force l’image d’une famille qui accueille le don de Dieu et le remet généreusement au monde. »

Ils évoquent la naissance de Jésus, qui fait rayonner « le grand amour » de Dieu et qui transmet un message « de solidarité, d’espérance et de fraternité ».

« Lorsque Noël approche, qui ne fait pas l’expérience d’un désir de paix, de tranquillité, de rencontre fraternelle ? Dans la petitesse de ce Jésus placé dans la mangeoire, nous découvrons le grand amour de notre Père céleste qui ne lâche jamais notre main. Dans Son humble pauvreté, nous trouvons un message de solidarité, d’espérance et de fraternité. »

Les membres de l’épiscopat entendent également faire réfléchir sur « la dignité de toute vie », et se réfèrent aux paroles du pape François qui dans sa dernière Encyclique encourage les fidèles à ne pas rester les mêmes après la pandémie mais à être « plus passionnés dans la défense de toute la vie : la vie d’une personne âgée, d’un handicapé, d’un malade, d’un enfant qui doit encore naître. Ainsi ce temps deviendra un fort appel à la solidarité, au soin réciproque, au fait d’être capables de pouvoir supporter les peines des autres ».

Ils évoquent également une « une difficile reconstruction » des choses qui se sont rompues à cause de la pandémie.

« Ce Noël nous trouve à un moment historique où nous avons besoin d’une difficile reconstruction : des sources du travail, de l’éducation, des institutions, des liens fraternels. De nombreuses choses se sont rompues et elles doivent être réparées. »

Un message d’espérance qui se conclut par une déclaration de confiance envers « le coeur des argentins » et surtout confiance en Dieu qui est la « source infinie d’espérance « .

« Malgré tout nous faisons confiance au bien qui réside dans les personnes, à cette terre fertile qui est le cœur des argentins, capable de choisir la vie et la fraternité au-delà de tout. Nous croyants faisons confiance à Dieu, source infinie d’espérance. »

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.