Une nouvelle enquête révèle que « l’état de la liberté religieuse dans le monde est désastreux »

Une nouvelle enquête de l’organisme Pew Research révèle une augmentation nette des restrictions religieuses à travers le monde.

Selon la neuvième étude annuelle du Pew Research Center sur les restrictions mondiales de la religion, les restrictions de la liberté religieuse ont augmenté dans le monde entier en 2016. C’est la deuxième année consécutive que ces restrictions – qu’elles soient le résultat d’actions du gouvernement, de particuliers ou de groupes sociaux – ont augmenté dans les 198 pays inclus dans l’étude. Sam Brownback, ambassadeur itinérant pour la liberté religieuse internationale déclarait le mois dernier :

« L’état de la liberté de religion est désastreux […] On a du travail. Nous devons faire avancer la liberté religieuse. Nous devons la défendre aux quatre coins du monde. »

Découvrez quelques-unes des conclusions de l’étude :

  • Plus d’un quart (28%) des pays affichaient des niveaux «élevés» ou «très élevés» de restrictions gouvernementales en matière de religion en 2016, une augmentation de 25% par rapport à l’année précédente.
  • 27% des pays ont des niveaux «élevés» ou «très élevés» d’hostilité sociale à l’égard de groupes religieux.
  • Une part croissante des incidents liés à des restrictions gouvernementales ou l’hostilité sociale en 2016, impliquait des partis politiques ou des groupes sociaux épousant des positions nationalistes.
  • Globalement, le nombre de pays où divers groupes religieux ont été harcelés par les gouvernements ou les groupes sociaux a augmenté en 2016.
  • Parmi les 25 pays les plus peuplés du monde, l’Égypte, la Russie, l’Inde, l’Indonésie et la Turquie affichaient les niveaux les plus élevés de restrictions religieuses.

Pew estime que la Chine est le pays où la répression gouvernementale est la plus forte. Cette année, le régime communiste, strictement athée, a déployé de grands efforts pour raser les églises et enlever les symboles chrétiens des maisons.

La région Asie-Pacifique impose plus de limites au christianisme que n’importe quelle autre partie du monde. La région contient environ un tiers des pays où les chrétiens ont été harcelés par les gouvernements, et plus d’un quart de ceux où ils ont été harcelés par des groupes sociaux. En 2016, des partis et des politiciens nationalistes ont ciblé des chrétiens en Inde, au Népal, au Sri Lanka et aux Philippines.

Le rapport pointe également l’Ouzbékistan, où les autorités ont perquisitionné les maisons de chrétiens.

Mais c’est en Afrique du Nord et au Moyen-Orient que les restrictions gouvernementales et l’hostilité sociale sont les plus sévères.

Prions pour les chrétiens persécutés à travers le monde. 

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?