Ouganda : Une jeune mère victime d’attaque à l’acide à cause de sa foi

« Mon mari a commencé à me demander si j’avais embrassé le christianisme. Je suis restée silencieuse. Il a commencé à me battre avec des bâtons, et mon enfant de 5 mois s’est mis à pleurer, et avant l’arrivée des voisins, mon mari m’avait déjà versé de l’acide et j’ai perdu connaissance. »

Le drame s’est déroulé à la fin du mois de janvier en Ouganda mais vient d’être relayé par Morning Star News. Janati Kyoleka, une jeune mère âgée de 25 ans, a été victime d’une attaque à l’acide par son mari, qui venait d’apprendre sa conversion au christianisme.

Janati a trois enfants âgés de 5 mois, 2 ans et 5 ans. Alors que son fils cadet était gravement malade et que les médicaments n’y faisaient rien, elle l’amène le 14 décembre dernier dans un hôpital chrétien, sur la suggestion d’un couple chrétien.

« Au début, j’étais hésitante, mais la détérioration de l’état de mon fils m’a incité à accepter sa suggestion. »

Là-bas, l’aumônier a prié pour son fils.

« On a prié pour la première fois pour mon fils au nom de Jésus, et immédiatement son état de santé s’est amélioré et a continué de s’améliorer, de sorte que quand il a vu le médecin, mon fils allait bien mieux. Avant de quitter l’hôpital, l’aumônier m’a parlé de Jésus. J’ai alors accepté de prier pour recevoir le Christ comme mon Seigneur et Sauveur. »

Le 19 janvier, le couple chrétien a rendu visite à Janati. Avant de partir, ils décident de prier pour elle. Mais son mari les entend. Janati raconte :

« Au milieu des prières, mon mari est sorti et a commencé à appeler les musulmans et à mentionner que des infidèles étaient chez lui. »

Voyant alors des musulmans s’approcher de la maison de Janati, le couple est parti. Le mari est devenu violent.

« Mon mari a commencé à me demander si j’avais embrassé le christianisme. Je suis restée silencieuse. Il a commencé à me battre avec des bâtons, et mon enfant de 5 mois s’est mis à pleurer, et avant l’arrivée des voisins, mon mari m’avait déjà versé de l’acide et j’ai perdu connaissance. »

Janati dit souffrir de blessures à l’acide « sur le côté droit de son corps, du sein à la cuisse, y compris des parties intimes. Elle a été prise en charge pendant une semaine dans un hôpital. Ses enfants ont pu être pris en charge par des membres de l’église. Un réconfort pour la mère de famille qui explique :

« Je sais que mon mariage avec mon mari est terminé. Je suis reconnaissante à Dieu que mes enfants soient avec moi. »

M.C.

Crédit image : emre topdemir / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.