Ouragan Ida : Reconnaissante d’être en vie, une survivante affirme que Dieu l’a bénie

« Dieu nous a bénis car nous avons survécu. Je peux reconstruire, vous savez, je peux reconstruire une nouvelle maison. »

Seize ans après l’ouragan Katrina, l’ouragan Ida s’est abattu sur la Louisiane le 29 août dernier. Un peu plus de dix jours après le drame le bilan des dégâts causés par ce puissant ouragan de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, est lourd.

Des milliers de personnes sont encore privés d’électricité, et selon Entergy Louisiana, certaines parties les plus touchées de l’Etat pourraient attendre plus de trois semaines avant que l’électricité ne soit rétablie.

Du côté du bilan humain, au moins 26 personnes ont été tuées rapporte Associated Press, neuf de ces décès concernant des personnes âgées qui ont perdu la vie en raison « d’une chaleur excessive lors de la panne de courant prolongée ».

Debbie Greco, dont la maison a été inondée de plus d’un mètre d’eau boueuse, s’est confiée à CBN News, elle affirme qu’elle est simplement reconnaissante à Dieu pour sa protection pendant la tempête. Après s’être retirée avec sa famille au deuxième étage de sa maison inondée, ils ont été secourus par un bateau de sauvetage.

« Dieu nous a bénis pour que nous ayons tous survécu », a-t-elle déclaré. Elle ajoute être en mesure de « reconstruire » ce qui a été détruit.

« Je peux reconstruire, vous savez, je peux construire une nouvelle maison. »

Le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards a prévenu la population de son Etat que le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines, il a ajouté que beaucoup feront face à des situations qu’on ne peut imaginer.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : William A. Morgan / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.