Ouzbékistan : Un pasteur passé à tabac raconte « les 7 minutes les plus longues de sa vie »

Né au sein d’une famille musulmane, Azamat s’est converti au christianisme au moment de l’indépendance de l’Ouzbékistan.

Âgé d’une quarantaine d’années, marié et père de 2 enfants, Azamat raconte les persécutions perpétrées par les autorités ouzbèkes. Les groupes religieux sont surveillés de très près et quiconque est jugé ‘coupable’ risque la prison. La persécution est encore plus intense en ce moment, sous le régime de Shavkat Mirziyoyev. L’Ouzbékistan est classé en 16ème position sur l’Index Mondial de Persécution d’Open Doors.

Azamat raconte son cheminement vers la foi en Jésus. Après la conversion au christianisme d’amis, il a été émerveillé par leur transformation. Lors d’une fête chez ses amis, des chrétiens ont prié pour lui car il souffrait d’une vive douleur à l’estomac. Les douleurs se sont envolées mais Azamat n’était pas convaincu de sa guérison. Quand les examens médicaux ont confirmé la guérison, il a été bouleversé et a accepté Jésus. Mais cela n’a pas été sans conséquence. Sa famille et lui ont subi le harcèlement quand la nouvelle s’est répandue.

Quelques temps après, Azamat a commencé à diriger le culte, et l’église a connu une croissance sans précédent. Intrigué par cela, les forces de l’ordre y ont fait une descente. Depuis il subit toutes sortes de persécutions. L’assistant d’un chef de police lui a déclaré :

« J’ai fermé 13 mosquées et je fermerai ton église aussi. »

Et il y est parvenu. l’église a finalement été fermée. Le même mois, Azamat a été enlevé et tabassé dans une ruelle déserte.

Au cours du même mois, Azamat s’est fait enlevé et tabassé dans une rue déserte pendant « Les 7 minutes les plus longues de ma vie » pour le forcer à arrêter son ministère. Pris de terreur et de douleur, Azamat n’a pu prononcé un mot mais en rentrant chez lui, il s’est effondré en larmes. Il n’en a jamais parlé à sa famille pour ne pas les inquiéter.

Malgré la persécution, Azamat n’a pas renoncé au ministère que Dieu lui a confié. Il a ouvert des groupes de maisons destinés aux jeunes, transgressant ainsi l’interdiction de parler de religion aux enfants. Il raconte que les enfants subissent beaucoup de pression à l’école.

« Les enseignants leurs demandent si les parents lisent le Coran ou la Bible… S’ils vont à la mosquée ou à l’église… Si la moindre chose est lié au christianisme, les enfants sont encouragés à rapporter cela aux autorités. »

Azamat continue sa mission ‘en secret’, malgré une santé fragile qui est dûe selon lui, à ce stress permanent. Il souffre de maux de tête et de troubles respiratoires nécessitant une intervention chirurgicale. Il lui est parfois arrivé de se décourager et de songer à tout abandonner mais il a choisi de continuer le bon combat !

M.A.G

Source : World Watch Monitor

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Cher lecteur, chère lectrice,

Info Chrétienne souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter un regard chrétien sur les évènements et l’actualité de notre monde. C’est pourquoi nous travaillons à vous présenter chaque jour des actualités fiables et pertinentes, parfois absentes des médias traditionnels.

Grâce à des personnes comme vous, qui savent à quel point il est vital d’apporter une alternative chrétienne dans les médias francophones, nous pouvons accomplir notre mission.

Accepteriez-vous de nous aider dans cette mission, à votre service et au service des chrétiens dans la francophonie ? Si vous souhaitez faire un don pour nous soutenir, je vous invite à cliquer ici.

Merci,

Guillaume Anjou
Fondateur et directeur d’Info Chrétienne

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?

Si vous le préférez vous pouvez recevoir un seul mail chaque soir avec toutes les infos.