Pakistan : après 3 ans de prison, le chrétien Adnan Prince-Masih est libre !

Accusé de blasphème, Adnan Prince-Masih était en prison depuis 3 ans. La Cour suprême de Lahore vient de le libérer sous caution, mercredi 1er février.

Comme beaucoup de chrétiens, Adnan Prince-Masih, alors âgé de 26 ans, a été accusé d’avoir insulté l’islam, le coran et le prophète Mahomet. Dès lors, et sur la base du seul témoignage d’un collègue de travail, une condamnation pour blasphème, passible de peine de mort ou de prison à vie pesait sur lui. Adnan avait dans un premier temps choisi de se cacher, mais les menaces pesant sur sa famille se faisant trop fortes, il avait choisi de se constituer prisonnier.

Lors d’une pause à son travail, Adnan, titulaire d’une maîtrise en littérature anglaise, lisait et annotait le livre d’un leader d’une organisation djihadiste, Maulana Ameer Hamza, « I asked the Bible why the Qur’ans were set on fire ». Surpris par son collègue, il a immédiatement été accusé de blasphème, pour avoir « marqué des pages avec des propos abusifs sur le prophète ». Adnan affirme pourtant ne rien avoir fait de mal :

« Je trouvais le livre tout à fait erronée, donnant des informations incorrectes sur le christianisme… J’ai donc écrit des commentaires et des références bibliques en plusieurs endroits, mais pas dans un langage abusif . »

Après s’être finalement livré, Adnan connaitra l’intimidation sous les armes, et la torture sur ses organes sexuels au point de perdre connaissance.

« La police était sur le point de me tuer… mais Dieu m’a gardé en sécurité par sa grâce. »

Face à sa détermination, les agents ont cessé la torture. Selon l’avocat Aneeqa Maria, Adnan n’a pu être présenté à son audience dans les 24 heures comme le prévoit la loi, l’agitation populaire se faisant trop pressante aux abords de la salle d’audience. Il a finalement été placé en détention. Selon Asma Jahangir, l’avocat principal de Prince, l’affaire aurait dû être réglée dans les deux ans.

3 ans plus tard, le juge Dost Muhammad Khan, vient enfin d’ordonner la libération sous caution d’Adnan.

La plus célèbre des chrétiens emprisonnés sous couvert des lois sur le blasphème au Pakistan, Asia Bibi, demeure quant à elle toujours captive.

La rédaction

Source et Crédit image : World Watch Monitor

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.