Pakistan : Un enseignant chrétien menacé de mort pour avoir dénoncé l’incitation à la haine

Ces dernières semaines, le gouvernement pakistanais a publié les nouveaux programmes de l’école qui exigent maintenant « l’apprentissage obligatoire du Coran et des prières islamiques ». Certains enseignants fondamentalistes se sont emparés de cette nouvelle directive pour enseigner à leurs élèves la haine des minorités religieuses, principalement des chrétiens. Musa Atique, enseignant chrétien depuis plus de 7 ans à l’école primaire, s’est élevé courageusement contre ces incitations à la haine. Deux choix lui sont désormais proposés : Se convertir à l’Islam ou Mourir.

Musa Atique a pris conscience des conséquences des nouveaux programmes, lors des prières du matin. Les chrétiens y étaient qualifiés de « Kafir », c’est à dire infidèle, partisans des juifs et des espions américains, dans des discours incitant à la haine des chrétiens. Choqué par ses propos,  il a d’abord essayé d’obtenir le soutien du directeur pour faire cesser ces propos. En vain.

Le 15 mars dernier Muhammed Akhbar, un enseignant musulman de l’école pratiquant ces prédications, s’est introduit dans la classe de Musa, avant de l’insulter et de le battre sans retenue devant ses élèves. Il le menaça également de mort, exigeant l’arrêt de ses prises de position contre « l’acte sacré de la prédication contre les chrétiens démoniaques ».

Suite aux menaces de plusieurs collègues, Musa Atique est allé porté plainte à la police pour « harcèlement et incitation à la haine », le 18 mars dernier. L’enquête a été rapidement menée, le délit constaté mais la démarche est restée sans conséquences pour les musulmans intégristes.

Harcèlement, intimidations et menaces ont rapidement recommencé. Musa a finalement été contraint de laisser son emploi et survit désormais grâce aux modestes revenus de quelques cours privés.

Musa est convaincu que  sans l’intervention de l’ONG British Pakistani Christians pour le protéger et faire connaître son histoire, il serait déjà mort ou injustement emprisonné.

Wilson Chowdry, président de la BPC a déclaré :

« La présence chrétienne atteint un niveau historiquement bas au Pakistan en raison du prosélytisme islamiste dans les écoles. Le processus mis en place permet facilement aux intégristes d’enseigner les jeunes esprits dans la haine des chrétiens…
Il semble que le Pakistan entre dans une phase de zèle religieux qui nuira gravement aux communautés. »

La rédaction

Source : BPC

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.