Pakistan : La province du Sindh ouvre des bureaux de police dédiés aux minorités

Ces bureaux devront gérer les problématiques de conversions forcées, de harcèlement, d’agressions sexuelles ou encore de crimes d’honneur.

Au Pakistan désormais, dans chaque district du Sindh, des bureaux de police seront réservés aux minorités. Une personne sera désignée pour traiter de ces affaires, et notamment de la problématique des conversions forcées, agressions sexuelles ou encore crimes d’honneur. Cette initiative s’inscrit dans les réformes menées par l’inspecteur général Mushtaq Mahar.

Un responsable explique, dans des propos repris par Dawn :

« Tous les DIG ont été invités à mettre en place un bureau dans leur domaine respectif et à désigner également sa personne focale, qui s’occupera des affaires du bureau. Le processus devrait être achevé d’ici une semaine. Le bureau répondra rapidement à ces plaintes et assurera une enquête rapide sur les cas. »

Ces « bureaux des minorités » seront en lien étroit avec les représentants des minorités.

Sabir Michael, responsable de la Peace Welfare and Development Association, salue cette initiative de la police du Sindh.

« C’est en fait le résultat d’un arrêt historique de la Cour suprême rendu en 2014 dans lequel il a été dit que le gouvernement devrait mettre en place un mécanisme approprié et complet pour le recours des plaintes soumises par les communautés minoritaires. J’espère que cette action sera efficace, visible et influente. Si elle est visible, ce sera un grand jalon vers la protection des communautés minoritaires en termes d’égalité de citoyenneté. »

M.C.

Crédit image : Tea Talk / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.