Les palestiniens réclament les rouleaux de la mer morte à l’UNESCO

Les Palestiniens se préparent à revendiquer les manuscrits de la mer Morte à l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

Eitan Klein, directeur adjoint de l’Autorité des Antiquités d’Israël, a dit avoir été informé que les palestiniens avaient soulevé la question au Comité intergouvernemental pour « la promotion du retour de biens culturels à leur pays d’origine ou de leur restitution en cas d’appropriation illégale ». La demande officielle serait déposée l’année prochaine. Israël, n’étant pas membre de ce comité, ne dispose que du statut d’observateur.

« Ceci est un autre exemple de la provocation des palestiniens qui tentent de récrire l’histoire et d’effacer notre lien avec notre terre. »

A déclaré Carmel Shama-Hacohen, représentant d’Israël au corps de la culture des Nations Unies.

Les rouleaux de la mer Morte sont considérés comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques d’Israël. Découverts par un berger bédouin, les rouleaux contiennent les premiers textes de la Bible hébraïque jamais découverts, et servent de plus ancienne preuve écrite de la présence du peuple hébreu sur cette terre.

Les rouleaux, faits de peau animale, contiennent 981 textes qui auraient été écrits à l’époque du Second Temple. La plupart des manuscrits ont été écrits en hébreu. Un certain nombre d’entre eux ont été écrits en araméen et en grec.

« Les rouleaux de la mer Morte sont des preuves archéologiques de poids attestant la présence du peuple juif sur la terre d’Israël. »

A déclaré Shama-Hacohen.

Les rouleaux ont été découverts dans une série de grottes à Qumrân dans l’est du désert de Judée, de 1947 à 1956. La zone est revendiquée par les palestiniens et appartient à une liste des zones de conservation que la Palestine souhaite enregistrer en tant qu’état. Les palestiniens affirment que parce que les rouleaux ont été découverts au-delà de la Ligne Verte, ils ont été réclamés illégalement par Israël. Cependant, la région se trouve dans la zone C de Cisjordanie, qui est sous le contrôle d’Israël selon les accords d’Oslo de 1993.

Au moment de la découverte des rouleaux, Qumran était sous la domination britannique. Plus tard, il a été sous domination jordanienne, selon Jerusalem Post.

« Dans tous les cas, tout comme avec le Mont du Temple et le Mur occidental, les rouleaux vont rester dans nos mains et les Palestiniens seront partis avec leurs rêves. »

A déclaré Shama-Hacohen.

Ces nouvelles font suite aux résolutions de l’UNESCO niant les liens du judaïsme avec le site du Mont du Temple.

La rédaction

Source : Gospel Herald

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.