Pâques : 5 faits bibliques à la lumière de l’archéologie

Les faits rapportés par Matthieu, Marc, Luc et Jean coïncident avec les connaissances archéologiques. Analysons 5 faits au crible de l’histoire antique.

  • Comme le voulait la tradition, la tombe de Jésus a été creusée dans la roche à l’extérieur de la ville. Elle était fermée par une lourde pierre qui pesait entre 1 et 2 tonnes, le poids d’une petite voiture !
  • Les femmes sont les premiers témoins de la résurrection de Jésus. Mais l’ange prit la parole et dit aux femmes :

Pour vous, ne craignez pas, car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici, il est ressuscité comme il l’avait dit.
Matthieu 28:5-6

Selon la législation romaine, les femmes, au même titre que les enfants, les esclaves ou les criminels, n’ont pas le droit de témoigner. Mais Dieu les choisit pour être les premiers témoins de la résurrection de Jésus.

  •  La tombe a été scellée, et gardée par un romain.

Et voici, il y eut un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était comme l’éclair, et son aspect blanc comme la neige. Les gardes tremblèrent de peur et devinrent comme morts.
Matthieu 28:2-4

Dans l’antiquité romaine, un soldat qui n’avait pas effectué sa garde correctement risquait le fustuarium : il était battu à mort par un supérieur.

  • La crucifixion de Jésus a été annoncée prophétiquement par David dans les Psaumes.

Ils ont percé mes mains et mes pieds.
Psaume 22.17

A l’époque de David (10 siècles avant Jésus), ce châtiment n’existait même pas. Les historiens datent les premières crucifixions de Darius 1er dont le règne a commencé 550 ans avant Jésus Christ. Le livre du Deutéronome, 7 siècles avant Jésus, parle d’hommes pendus au bois.

  • De nombreux historiens de l’époque, dont la femme de Ponce Pilate attestent de la résurrection de Jésus.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.