Par crainte des autorités, la messe du souvenir de Tiananmen est annulée à Hong-Kong

L’un des organisateurs de la messe du souvenir de Tiananmen déplore « l’atmosphère sociale actuelle » et avance que « l’objectif principal est de ne pas enfreindre la loi ».

Le 4 juin prochain marquera le 33ème anniversaire du massacre de Tiananmen, où l’armée a ouvert le feu et écrasé des militants. A Hong-Kong, depuis la loi drastique sur la sécurité nationale pour mettre fin aux manifestations pro-démocratie, imposée par Pékin en 2020, les traditionnelles veillées aux chandelles, qui rassemblaient des dizaines de milliers de personnes, ont été interdites dans la ville, le musée de Tiananmen a été contraint de fermer, et des sculptures commémoratives ont été déboulonnées.

Seul le diocèse de Hong-Kong organisait une messe du souvenir, dernier bastion pour les Hongkongais de se réunir publiquement en mémoire des victimes de la répression de Tiananmen. Mais elle est annulée cette année, pour la première fois en 33 ans, par crainte des autorités.

« Nous trouvons cela très difficile dans l’atmosphère sociale actuelle », a justifié Martin Ip, aumônier de la Fédération des étudiants catholiques de Hong Kong, l’un des organisateurs. « Notre objectif principal est de ne pas enfreindre la loi », a-t-il expliqué à l’AFP.

« Selon la foi catholique, nous pouvons commémorer le défunt de différentes manières, la tenue d’une messe est bien sûr une manière », a déclaré le diocèse, « mais le simple fait de prier pour le défunt en privé ou en petits groupes sera également très significatif ».

Si dans la Chine continentale voisine, où le régime communiste n’a jamais exprimé de regrets pour le massacre de 1989, le sujet est tabou, à Hong Kong, ce pan de l’histoire a pu être enseigné dans les écoles. Mais tout a changé depuis l’entrée en vigueur en juin 2020 de la loi sur la sécurité nationale, destinée à permettre à Pékin d’imprimer sa marque autoritaire sur le territoire.

M.C. (Avec AFP)

Crédit image : Shutterstock.com / John YE

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.