« Pas de scènes d’amour » : L’acteur Neal McDonough perd des rôles en raison de sa règle, mais « place Dieu et la famille en premier »

Si son nom ne nous est pas forcément familier, son visage en revanche est bien connu du public francophone. Neal McDonough a joué dans des films à succès tels que Prisonniers du Temps, Coast Guards et Minority Report, ou encore dans les célèbres séries Desperate Housewives, Profiler et New York Police Blues. Et cet acteur chrétien applique une règle très stricte pour choisir ses rôles. « No Scene Love Rule »… Pas de scènes d’amour.

Car Neal est un homme amoureux et fidèle à son épouse et sa famille. À 52 ans, il est marié à Ruvé Robertson depuis 2003. Depuis, le couple a eu la joie d’accueillir 5 enfants dans leur famille. Et sa foi et sa famille sont les 2 priorités dans sa vie, bien avant le cinéma et le succès.

« Près de 20 ans après, cinq enfants et une vie formidable, l’avoir pour partenaire à tout moment, je suis le type le plus béni que je connaisse. C’est pourquoi je vais à l’église tous les jours et je dis merci à Dieu pour tout ce qu’il m’a donné. Et surtout, merci de m’avoir donné Ruvé, car sans elle, je ne parlerais certainement pas avec vous maintenant. »

Et quand il est question de scènes d’amour, Neal prend les choses très au sérieux. Il ne se dénude donc pas dans les bras d’une femme pour les besoins d’un rôle, mais il va plus loin, et refuse même les scènes de baisers, cas « ses lèvres sont destinées à une seule femme ».

Lors de la signature de son contrat pour Desperate Housewives en 2008 et 2009, il a rappelé sa règle au créateur.

« Lorsque le créateur Marc Cherry m’a signé, j’ai dit : ‘Je suis sûr que vous savez, mais je n’embrasserai personne’… Il était comme, ‘Mais c’est Desperate Housewives!’ J’ai dit, ‘Je sais’. Il fit une pause d’environ cinq secondes et dit : ‘D’accord, je vais juste devoir écrire mieux’. Et nous avons passé un bon moment. »

Malheureusement, l’issue n’est pas toujours aussi favorable. En 2010, Neil a été écarté du casting d’une série d’ABC pour avoir refusé de tourner une scène à caractère sexuel.

« C’était une situation horrible pour moi. Après cela, je n’ai pas pu trouver de travail car tout le monde pensait que j’étais un fanatique. Je suis très religieux. Je mets Dieu et la famille d’abord et moi ensuite. Je vis pour cela. Ça a été difficile pendant quelques années. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?