Pas plus de 6 pintes de bière par semaine : un conseil sanitaire britannique

Dans le cadre de la lutte contre l’alcoolisme en Grande-Bretagne, les autorités sanitaires conseillent aux sujets de sa gracieuse Majesté de ne pas boire plus de six pintes de bière par semaine.

Cette info, bien relayée par nos médias nationaux, m’a fait sourire et m’a agacée en même temps, car le moyen employé est tout à fait sommaire, mais aussi tout à fait gratuit pour l’état britannique, donc s’il ne donne pas de résultats, il n’y aura pas d’argent perdu.

La pinte anglaise correspond à 0,57 l donc pas plus de 3,5 l de bière par semaine. Pour quelqu’un comme moi qui n’aime pas la bière, je trouve le volume déjà relativement important. Mais est-ce que ce « conseil » va être efficace ??

Personnellement j’en doute fort, car la prise d’alcool est un fait de société, les bars à bière anglais sont des lieux de rencontre très fréquentés. Et si vous demandez aux consommateurs s’ils sont alcooliques, comprenez s’ils consomment trop et trop souvent d’alcool, en l’occurrence de la bière, il y a de fortes chances pour qu’ils répondent par la négative.

A noter que les autorités sanitaires britanniques conseillent aussi aux consommateurs de boire plus lentement !!! Et de boire de l’eau !!! Est-ce de l’humour anglais ??

Quand on a côtoyé des personnes alcooliques qui souffrent de leur addiction, physiquement et psychologiquement et qui font aussi souffrir leurs proches, on ne peut pas applaudir à un tel conseil, même s’il est tout à fait juste. Car le chemin de guérison de l’alcoolisme est long, très long, et les personnes atteintes ont souvent une vie familiale et professionnelle en ruines derrière elles. Elles ont en général besoin d’une aide psychologique et médicale, et pour les chrétiens, d’un accompagnement spirituel, et ceci sur un long terme.

En conclusion : les personnes qui boivent plus de « six pintes de bière par semaine », ou leur équivalent en vin ou autre alcool, savent très bien au fond d’elles-mêmes que l’abus d’alcool n’est pas bon pour leur santé. Leur redire de façon officielle n’est sûrement pas plus efficace que d’écrire « fumer tue » sur les paquets de cigarettes en France. Prévenir de telles addictions, qui finissent souvent par provoquer de vraies maladies, nécessite vraiment plus et mieux que des conseils ou des informations basiques.

Un conseil de l’apôtre Paul :
« Ne vous enivrez pas de vin — cela vous conduirait à une vie de désordre — mais laissez-vous constamment remplir par l’Esprit. »
Ephésiens 5:18

Elisabeth Dugas

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.