Pasteur assassiné, église incendiée, tombe profanée… La persécution continue en Inde

Depuis la victoire du parti nationaliste hindou, Bharatya Janata, en 2014, l’hindouisme radical ne cesse de prendre de l’ampleur en Inde. Dans certains états, les extrémistes agissent en toute impunité contre les chrétiens.

Plusieurs ONG affirment constater une recrudescence des violences et persécutions contre les chrétiens au premier trimestre 2018. Les journalistes de CBN ont interrogé Wilson Chowdrhry, de la British Asian Christian Association qui oeuvre au Pakistan et en Inde. Wilson raconte trois actes de violences extrêmes qui ont eu lieu en janvier dernier : Le meurtre d’un pasteur, la mise à feu d’une église et la profanation d’une tombe.

L’humanitaire raconte dans un premier temps le meurtre du pasteur Gideon Periyaswamy, torturé et assassiné le 20 janvier dernier. Son corps a été retrouvé par les fidèles, dans son église de l’Etat du Tamil Nadu en Inde.

« Alors que les chrétiens se rendaient à un jeûne et prière, ils se sont aperçus que le portail de l’église était fermé. Ils sont passés par dessus la clôture jusque dans la cour. Ils ont ouvert la porte et ont découvert leur pasteur pendu à une poutre de l’église. Il y avait des signes visibles d’ecchymoses et de torture sur son corps, ce qui indique qu’il a été torturé avant de mourir. »

Mais en Inde, les autorités ferment souvent les yeux sur les violences faites aux chrétiens. Ils ont conclu au suicide sans mener d’enquête. Les chrétiens essaient désormais de faire pression pour qu’une enquête soit ouverte.

Le 16 janvier dernier, c’est l’église du Christ de Sehal au nord de l’Inde qui a été le théâtre d’un drame. L’église a été incendiée et la tombe d’une chrétienne décédée récemment, a été profanée par sa famille, afin de procéder à une crémation selon le rite hindou.

« Les hindous ont été offensés qu’un homme autrefois hindou et nouvellement converti à la foi chrétienne, ait souhaité organisé des funérailles chrétiennes à son épouse également chrétienne, plutôt que des funérailles hindoues, comme l’aurait souhaité ses parents… Pendant qu’ils brûlaient l’église, ils ont également exhumé le corps de la femme pour procéder à sa crémation selon le rite hindou.

Plusieurs chrétiens ont pris la fuite dans les bois suite à l’évènement tragique.

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?