Père Pedro, prochain Prix Nobel de la Paix ?

« Pedro Opeka a consacré toute sa vie à aider les personnes vivant dans des conditions de vie épouvantables à Antananarivo. […] Les efforts inlassables de Pedro Opeka et de ses associés ont donné des résultats incroyables. »

Pour la sixième fois, Père Pedro est proposé pour le Prix Nobel de la Paix. C’est le Premier ministre slovène, Janez Janša, qui a proposé la candidature du missionnaire de Madagascar.

Notons qu’il s’agit là d’une proposition, et non encore d’une nomination, qui elle sera fixée par le comité norvégien, qui dressera une liste de 20 à 30 personnes, avant d’annoncer le lauréat au mois d’octobre.

Sur le portail du gouvernement de la République de Slovénie, Janez Janša rappelle que Père Pedro a mené « plusieurs batailles contre la pauvreté » et a donné ‘espoir aux personnes qui vivent en marge de la société et leur donnant des options et des opportunités pour restaurer leur dignité ».

« Pedro Opeka a consacré toute sa vie à aider les personnes vivant dans des conditions de vie épouvantables à Antananarivo. […] Les efforts inlassables de Pedro Opeka et de ses associés ont donné des résultats incroyables. »

Le site liste alors les « 18 villages avec toutes les infrastructures nécessaires » réalisés via l’association Akamasoa.

« Les anciens sans-abri et leurs familles vivent désormais dans plus de 4 000 maisons en briques. L’association offre un enseignement complet, en commençant par les jardins d’enfants, puis les écoles primaires, professionnelles et intermédiaires, jusqu’à l’Université d’Akamasoa récemment créée et trois bibliothèques. Environ 13 000 enfants et jeunes sont actuellement scolarisés et font partie du système scolaire. Les jeunes peuvent se former à diverses professions et emplois. Akamasoa compte six cliniques, trois hôpitaux et quatre maternités. Il y a 18 terrains de sport disponibles. »

C’est au final « plus d’un demi-million de personnes parmi les plus pauvres de Madagascar » qui ont été soutenus par Pedro Opeka et ses équipes.

En 2014, Hery Rajaonarimampianina, ancien président de Madagascar déclarait :

« Père Pedro est un phare vivant d’espoir et de foi pour vaincre la pauvreté. J’exhorte tous les citoyens du monde à s’incliner devant cette personne extraordinaire qui a passé chaque jour de sa vie à lutter contre la pauvreté et l’exclusion et a créé une nouvelle société qui apporte espoir et bonheur aux pauvres. »

En septembre 2019, c’était au tour du président Rajoelina de l’honorer en le nommant « Grand Croix de 2ème classe ».

M.C.

Crédit image : Pierre-Yves Babelon / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.