Peut-on surmonter la fatigue hivernale ?

« Je me sens grognon, je dors tout le temps, je suis fatiguée, je n’ai goût à rien… » : combien d’entre nous subissent ces symptômes en cette fin d’année ? Voici quelques astuces et rappels pour vous aider à mieux passer le cap.

Etape 1 – Comprendre

Parfois, on sait pourquoi on est fatigué: on fait trop d’heures supplémentaires au boulot, les enfants ont cinquante activités, maman a un cancer, ou mille autres raisons. Mais certaines souffrent d’être fatiguées « sans raison ».

Si un bilan sanguin n’a révélé aucun dysfonctionnement de la thyroïde, aucune carence en fer et pas d’autre souci physique, il se peut que la fatigue soit simplement liée à la saison. En effet, l’hiver se caractérise par des jours plus courts – donc moins de lumière disponible – et des températures plutôt basses. Cette situation a naturellement un impact physiologique sur notre corps.

Etape 2 – S’alimenter

Quelle que soit la source de la fatigue, s’alimenter de façon régulière et équilibrée est absolument indispensable.

Les sucreries et les plats trop gras fatiguent le corps. En revanche, les fruits et légumes, surtout ceux qui sont riches en vitamine C, en magnésium, ou encore les aliments riches en fer, fortifient le corps.

Attention également aux boissons ! Peu de personnes se rendent compte que le chauffage déshydrate et fatigue le corps. Par ailleurs, les tisanes à base de thym ou de romarin sont réputées pour donner du tonus.

Etape 3 – Et le sommeil ?

Tout le monde sait que dormir trop peu génère de la fatigue, mais souvent, on ne se rend pas compte que dormir de façon irrégulière peut avoir le même effet.

Dans le premier cas, une sieste de 15-20 minutes peut procurer un soulagement.

Dans le second cas, il existe peut-être un moyen de s’organiser autrement.

Dans les deux cas, rien de tel qu’une chambre bien oxygénée et peu chauffée. A condition de ne pas ruminer les problèmes de la journée ou s’angoisser en anticipant les épreuves de demain… « A chaque jour suffit sa peine » (Mat. 6, 34).

Etape 4 – S’occuper de son corps

Les lampes « lumière du jour » et la vitamine D sont très en vogue, mais rien ne remplace quelques rayons de soleil bien réels.

Si la journée de travail est trop longue, pourquoi ne pas sortir à midi? Si votre village est envahi de nuages d’altitude ou de brouillard, montez plus haut.

Profitez un maximum de chaque occasion qui vous permet de « recharger votre batterie ».

D’ailleurs, si vous pouvez coupler cette lumière naturelle avec une petite marche d’une vingtaine de minutes, votre corps vous en sera reconnaissant.

Et pour celles qui aiment le sport, pourquoi ne pas vous inscrire dans un club ou tout simplement aller courir avec une copine?

Etape 5 – Se détendre

On peut avoir peu d’activités sans pour autant être détendue ! Et le stress, ça fatigue. Parfois le repos passe par la case « faire du tri dans mes priorités ».

Peut-être faut-il se donner le temps de lire un livre, de sortir le bricolage du carton au fond du grenier, de jouer à un jeu de société, de profiter des bains thermaux du coin.

Pour d’autres, il faudra peut-être justement limiter les loisirs pour avoir le temps de mettre de l’ordre chez soi et ainsi de s’y sentir mieux et plus détendue…

M. Baumann

Retrouvez plus d’articles sur SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.