Pour Planned Parenthood : « Vos parties génitales ne font pas de vous un garçon ou une fille »

Selon le site Planned Parenthood, le « Planning familial » américain, il est nécessaire d’enseigner aux enfants d’âge préscolaire que l’on peut avoir un pénis et être une fille, ou une vulve et être un garçon.

Dans une série de 7 sections, le Planned Parenthood pose un certain nombre de questions qu’il juge utiles et important d’aborder avec des enfants d’âges préscolaires, sur des sujets tels que, son corps, son identité, ses compétences sociales, sa sécurité, la reproduction, la grossesse, le sexe et la sexualité. Dans la rubrique « Comment parler à mon enfant d’âge préscolaire de son corps ? » on peut trouver une note au sujet du genre, retranscrite ici en français :

« La réponse la plus simple est de dire que les filles ont une vulve et les garçons ont un pénis et des testicules, mais cette réponse n’est pas vraie pour tous les garçons et toutes les filles. Garçon, fille, homme et femme sont des mots qui décrivent l’identité du genre et certaines personnes avec l’identité du genre ‘garçon’ ou ‘homme’ ont une vulve, et certaines personnes avec l’identité du genre ‘fille’ ou ‘femme’ ont un pénis et des testicules. »

Partager cette image sur Facebook

Selon le Planned Parenthood, « vos parties génitales ne font pas de vous un garçon ou une fille. »

Mais pour Ted Wildmon, président de l’American Family Association :

« Ce que promeut Planned Parenthood est juste de la stupidité masqué par de la sensibilité. »

SE Cupp, journaliste du NY Daily News a donné son avis dans la chronique, « Comment ne pas parler de sexe avec vos enfants : Planned Parenthood propose plusieurs conseils anti-scientifiques ». Selon elle, les propos du Planned Parenthood ne sont que de la « propagande ».

De nombreux spécialistes de l’enfance aux USA comme en France dénoncent le manque de « fondements scientifiques de cette théorie » et estiment dangereux d’institutionnaliser de tels enseignements dont les conséquences sur le développement de l’enfant sont inconnues.

On se souvient de l’American College of Pediatricians qui considère qu’enseigner aux enfants le transgenre « est de la maltraitance », ou plus récemment du mouvement initié par le Dr Maurice Berger en France.

Le Pape François s’est également récemment exprimé sur le sujet. Il dénonce ce qu’il qualifie de « colonisation idéologique », et déplore que l’on puisse enseigner aux enfants qu’ils sont en mesure de choisir leur genre.

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Cher lecteur, chère lectrice,

Info Chrétienne souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter un regard chrétien sur les évènements et l’actualité de notre monde. C’est pourquoi nous travaillons à vous présenter chaque jour des actualités fiables et pertinentes, parfois absentes des médias traditionnels.

Grâce à des personnes comme vous, qui savent à quel point il est vital d’apporter une alternative chrétienne dans les médias francophones, nous pouvons accomplir notre mission.

Accepteriez-vous de nous aider dans cette mission, à votre service et au service des chrétiens dans la francophonie ? Si vous souhaitez faire un don pour nous soutenir, je vous invite à cliquer ici.

Merci,

Guillaume Anjou
Fondateur et directeur d’Info Chrétienne

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?

Si vous le préférez vous pouvez recevoir un seul mail chaque soir avec toutes les infos.