Les pluies diluviennes provoquées par El Niño dévastent actuellement le Pérou

Le Pérou n’a pas connu une telle situation depuis les années 1990. Depuis plusieurs semaines, des pluies diluviennes balaient le pays et la montée des eaux emporte tout sur son passage.

Perturbation du climat par le phénomène El Niño, croissance rapide de la population et urbanisation hâtive… Le Pérou doit faire face à une catastrophe épouvantable. La saison des pluies s’est révélée particulièrement dévastatrice, et le pays souffre de toutes ces perturbations climatiques depuis décembre dernier. Le Pérou n’a pas connu une telle situation depuis les années 1990.

Partager cette video sur Facebook

Pluies diluviennes, berges rongées par les rivières en crue, rupture de digues, coulées de boue, drains bloqués… L’eau, la boue et les eaux usées se déversent dans les villes, les villages et les quartiers de bidonvilles. 625 000 personnes sont déjà affectées par les inondations. 70 000 personnes sont désormais sans abri. Le bilan provisoire serait de plus de 75 morts. Les dégâts matériels sont énormes. Niels Holm-Nielsen, coordinateur régional pour la gestion des risques de catastrophe à la Banque mondiale déclare :

“Les inondations urbaines sont un gros problème en Amérique latine…  La forte croissance démographique dans les villes et l’aménagement du territoire contribuent au risque d’inondation.”

Les inondations impactent les populations pauvres d’une manière encore plus intense. Des dizaines de millions de personnes vivent dans des bidonvilles, souvent construits le long des berges des cours d’eau, et sur les pentes précaires sujettes aux inondations, et aux glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles.

Pour compliquer davantage à situation, surgissent désormais le spectre des maladies liées aux conditions d’insalubrité et aux eaux stagnantes, et le risque accru de propagation de maladies transmises par les moustiques, telles que la dengue, le zika et le chikungunya.

Dans certaines régions du Pérou, y compris dans sa capitale Lima, qui accueille un tiers de la population du pays, les écoles ont fermé et l’eau courante est restreinte depuis l’obstruction des usines de traitement par les débris de coulées de boue.

Partager cette image sur Facebook

Prions

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.