Plus de 616 millions d’élèves touchés par les fermetures d’écoles : L’ampleur de la perte est « presque insurmontable »

« Alors que les perturbations de l’apprentissage doivent cesser, la simple réouverture des écoles ne suffit pas. Les étudiants ont besoin d’un soutien intensif pour récupérer l’éducation perdue. »

Alors que l’on célébrait hier la Journée internationale de l’éducation, l’UNICEF a révélé dans un communiqué le nombre d’élèves touchées par des fermetures partielles ou totales de leur établissement scolaire : plus de 616 millions d’élèves.

Pour Robert Jenkins, chef de l’éducation à l’UNICEF, l’ampleur de la perte d’éducation est « presque insurmontable ».

« En mars, nous marquerons deux ans de perturbations liées au COVID-19 dans l’éducation mondiale. Tout simplement, nous assistons à une échelle de perte presque insurmontable pour la scolarisation des enfants. »

Elle l’affirme, « la simple réouverture des écoles ne suffit pas », il faut désormais « un soutien intensif ».

« Alors que les perturbations de l’apprentissage doivent cesser, la simple réouverture des écoles ne suffit pas. Les étudiants ont besoin d’un soutien intensif pour récupérer l’éducation perdue. Les écoles doivent également aller au-delà des lieux d’apprentissage pour reconstruire la santé mentale et physique, le développement social et la nutrition des enfants. »

Si les élèves ont perdu en compétences de base en lecture, écriture et mathématiques, l’UNICEF s’inquiète également de l’impact de la fermeture des écoles sur la santé mentale des élèves, avec un taux croissant d’anxiété et de dépression, mais aussi sur la nutrition et le risque de maltraitance.

« Plus de 370 millions d’enfants dans le monde ont manqué les repas scolaires pendant la fermeture des écoles, perdant ce qui est pour certains enfants la seule source fiable de nourriture et de nutrition quotidienne. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.