PMA : La Manif pour tous s’insurge contre l’examen du texte au Sénat dès le début de l’année 2021

La Manif pour tous dénonce l’examen en deuxième lecture du Projet de loi bioéthique au Sénat dès janvier 2021 alors que la France est en état d’urgence sanitaire.

Le Sénat vient d’annoncer que le projet de loi bioéthique sur la PMA sera examiné en deuxième lecture à partir du 2 février par le Sénat, avec un examen en Commission spéciale bioéthique prévu dès le 19 janvier.

Une annonce qui ravive les tensions du côté des opposants à la PMA. La Manif pour tous a publié hier un communiqué de presse pour dénoncer une « précipitation » jugée « irresponsable » alors que la France « est plus que jamais en état d’urgence sanitaire ».

La Manif pour tous insiste sur l’aspect « invraisemblable » du calendrier du gouvernement, et a adressé un courrier au président de la République dans lequel elle s’insurge contre un projet de loi qui « fracture la société, au lieu de rassembler » à l’heure où « notre vie démocratique est dégradée ». Le collectif dénonce surtout la priorité donnée à ce texte « compte tenu du contexte sanitaire et de la crise économique et sociale, et de la menace terroriste ».

Dans sa dernière question à Emmanuel Macron le collectif met en lumière le refus du président de les recevoir ainsi que le fait qu’il ne s’exprime jamais publiquement à ce sujet.

« Monsieur le Président de la République, pourquoi refusez-vous de nous recevoir et n’assumez-vous pas ce projet de loi PMA/GPA en ne vous exprimant jamais publiquement à ce sujet ? »

L’organisation a d’ores et déjà annoncé que face à ce qu’elle considère comme une « provocation vis-vis des Français », elle prépare « une série d’actions pour la rentrée de janvier ».

C.P

Crédit image : Petr Kovalenkov / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.