Info Chrétienne a besoin de vous

Chères lectrices et chers lecteurs, nous avons besoin de vous aujourd'hui.

Info Chrétienne est un service de presse 100% gratuit et sans publicité, notre survie dépend de votre soutien.

Cliquez maintenant ici pour faire un don maintenant pour soutenir Info Chrétienne.

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

PMA pour toutes : Des pédopsychiatres dénoncent des études « conduites avec un objectif militant »

Alors que le CCNE demandait des « recherches fiables sur l’impact de cette situation », des psychiatres dénoncent les études évoquées par les tenants du projet et relayées par la presse.

Lors de l’examen du projet de loi bioéthique par la commission de l’Assemblée Nationale, plusieurs psychiatres ont été entendus en tant qu’experts. Parmi eux, le docteur Pierre Lévy-Soussan et le docteur Sarah Bydlowski. Tous deux remettent en cause la démarche scientifique des études présentées à l’Assemblée nationale dans le cadre de l’examen du projet de loi de bioéthique.

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) avait jugé « pertinent de pouvoir s’appuyer sur des recherches fiables sur l’impact de cette situation », comme l’indique l’avis 129 sur la révision des lois de bioéthique de 2018.

« Cette demande d’AMP, en l’occurrence une insémination artificielle avec donneur (IAD), pour procréer sans partenaire masculin, en dehors de toute infertilité, s’inscrit dans une revendication de liberté et d’égalité dans l’accès aux techniques d’AMP pour répondre à un désir d’enfant. Elle modifie profondément les relations de l’enfant à son environnement familial, en termes de repères familiaux, d’absence de père, institutionnalisée ab initio. Elle fait émerger aussi plusieurs interrogations sur la relation des enfants à leurs origines, puisqu’en France le don est anonyme et gratuit, ou sur le fait de grandir sans père. Aussi sur ces points, il serait pertinent de pouvoir s’appuyer sur des recherches fiables sur l’impact de cette situation. »

Mais pour Pierre Lévy-Soussan, directeur du Centre de Consultation Médico-Psychologique et Filiation de Paris, ancien membre du Conseil d’Orientation de l’Agence de Biomédecine, « aucune étude d’impact sur le projet n’a été conduite ». Il en dénonce même le caractère « militant ».

« Réalisées pour la plupart dans le monde anglo-saxon, ces études ont toutes été conduites avec un objectif militant : montrer que tout va bien pour les enfants accueillis par un couple de même sexe. « 

Dites non à la PMA pour toutes en signant la pétition « Non à la PMA sans père ».
Découvrir, signer et partager la pétition en cliquant ici.

Pour le docteur Sarah Bydlowski, psychiatre et chercheur associé au laboratoire de psychopathologie de l’Université René-Descartes, il s’agit d’un problème méthodologique.

« Notre réticence n’est pas théorique. Elle relève d’un problème méthodologique quant à la façon dont ses études sont menées, sans entretien conséquent avec les enfants, quel que soit leur âge. »

Elle précise la technique de ces études, l’auto-questionnaire. les parents eux-même posent les questions à leurs enfants. Pour le docteur Christian Flavigy, psychiatre, ces études « se limitent au court terme et font l’impasse sur la vie psychique de l’enfant ». Il ajoute :

« Demander aux filles de Marc-Olivier Fogiel si tout va bien ne suffit pas. »

Le docteur Pierre Lévy-Soussan associe le fait d’avoir  deux mères à une « violence contre le réel ».

« Même si c’est encore un vrai tabou, on se rend compte que c’est plus compliqué avec la PMA, en termes de filiation. L’existence d’un tiers complexifie les représentations. Dans les PMA actuelles, on voit les difficultés qu’ont les parents à se transformer en fils et fille. Modifier les paramètres de la PMA va donc forcément retentir sur l’enfant. »

Adopté en commission, le projet de loi bioéthique va être présenté à l’Assemblée Nationale dès le 24 septembre.

Aidez-nous à faire connaître la réalité et les enjeux de la loi sur la PMA pour toutes !
Faites un don pour soutenir Info Chrétienne en cliquant ici.

M.C.

Découvrez ci-dessous d’autres raisons de dire non à la PMA sans père :

12 000 êtres humains congelés au stade d’embryon seront détruits lors du passage de la loi sur la PMA pour toutes

François-Xavier Bellamy : Le choix de la PMA pour toutes « sera notre malédiction »

Pourquoi 2 000 médecins ont-ils signé un manifeste contre la PMA pour toutes ?

PMA pour toutes : les couples stériles seront les grands perdants de la nouvelle loi

Apologie de la GPA sur Sept à Huit en plein débat sur la PMA pour toutes

Comme Martin Luther King, Mgr d’Ornellas dévoile son « rêve » pour la société

PMA sans père et business de la procréation : La France devra acheter son sperme à l’étranger

Révision des lois de bioéthique : Quelle est la position de la Conférence des Évêques de France ?

« PMA sans père : attention danger ! », Jean-Frédéric Poisson appelle à manifester le 6 octobre

PMA pour toutes / TF1 s’interroge : Entre anonymat des donneurs et quête d’identité des enfants issus de dons

Débat : quatre raisons de s’opposer à la PMA pour toutes

Parce qu’un enfant a des droits mais qu’on n’a pas droit à un enfant, non à la PMA pour toutes

PMA sans père : la boîte de Pandore de l’eugénisme et de la marchandisation du corps

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.