Info Chrétienne a besoin de vous

Chères lectrices et chers lecteurs, nous avons besoin de vous aujourd'hui.

Info Chrétienne est un service de presse 100% gratuit et sans publicité, notre survie dépend de votre soutien.

Cliquez maintenant ici pour faire un don maintenant pour soutenir Info Chrétienne.

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

PMA sans père / Agnès Thill : « Cette société exclut les pères et mutile ses enfants »

Pour Agnès Thill, « un être humain n’est ni un objet, ni un projet, ni une promesse de campagne ».

Hier s’ouvraient les débats sur la révision de la loi bioéthique à l’Assemblée Nationale. Ils dureront 3 semaines. Agnès Buzyn, ministre de la Santé, Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Frédéric Vidal, ministre de la Recherche ont pu s’exprimer sur le dossier, suivis des rapporteurs du texte. Agnès Thill, députée de l’Oise a également partagé son avis au sujet de la mesure phare du projet, la PMA pour toutes.

Dites non à la PMA pour toutes en signant la pétition « Non à la PMA sans père ».
Découvrir, signer et partager la pétition en cliquant ici.

La députée commence par interpeler l’assistance.

« La France va inscrire dans sa loi le père facultatif, et permettre la venue au monde d’enfants sans père. Qui êtes-vous, pour vous permettre une telle mutilation ? Est-ce à dire qu’un père est inutile ? Assumez de dire qu’un père n’est pas nécessaire. Assumez de dire que vous ne devez rien à vos pères. C’est cette société-là dont je ne veux pas, celle qui dit qu’elle se fait toute seule, celle qui dit que l’Autre n’est pas nécessaire. »

Elle estime que la ministre de la Santé réduit l’homme à ses « gamètes » et préfère en rappeler son rôle.

« Pour moi voyez-vous, il n’y a pas plus grand que l’Homme, et vous le piétinez, et vous le réduisez à ses gamètes, à rien, 1/60 000 de mm. Un donneur vous appelez ça. Ça, c’est un homme Madame la ministre ! Celui qui soulève des montagnes pour son petit, celui qui le protège et l’élève jusqu’à lui et plus haut encore, celui qui le soigne et l’encourage, le rassure et le grandit, celui qui l’écoute qui l’accompagne, mais n’avez-vous donc pas eu de père pour que vous ne sachiez pas à quel point on ne se passe pas d’un père ? […] L’homme est un Tout madame la ministre, on ne prend pas 60 millièmes de mm pour jeter le reste. »

Agnès Thill lui reproche de « légiférer pour des groupes et des catégories » et de « crée[r] les communautarismes ». elle ajoute même que cette loi est « criminelle ».

« Votre loi est criminelle madame la ministre. C’est souffrance contre souffrance. Il ne faudra pas dire ‘cette France-là a été humiliée’. Votre loi, c’est s’offrir un être humain. On ne s’offre pas un être humain. Un être humain n’est ni un objet, ni un projet, ni une promesse de campagne. Loin d’abolir les inégalités, votre loi les aggrave. »

La députée dénonce les questions soulevées par la loi : la « marchandisation du vivant », l' »eugénisme », la « sélection », le « dévoiement du sens de la médecine » et la « voie au ‘design’ de l’enfant comme nous le voulons ». Elle tient à préciser que si les mères célibataires ou les couples de mères ne peuvent pas avoir d’enfant, il ne s’agit pas de « discrimination » ni d' »égalité » mais de « biologie ».

« Ce n’est pas le droit qui refuse des enfants à ces femmes, c’est la biologie, il n’y a ni discrimination ni inégalité et vous le savez très bien ! L’affirmer à longueur de média, c’est mentir et manipuler l’opinion. La liberté si fièrement revendiquée n’est qu’une liberté de consommateurs. Des français accèdent à un hard-discount reproductif qu’il faudra reconnaître en France. »

Agnès Thill continue son discours en dénonçant les intérêts financiers de la PMA pour les « médecins, généticiens, biologistes, patrons de start-up, juristes, avocats, banquiers en sperme ou en ovules ». Elle en appelle plutôt à « aider l’autre », « l’aider à accepter ses limites et vivre avec ». Pour elle, les propositions de la loi de bioéthique ne constituent pas « un progrès social ».

« Vous savez tout cela mais vous cédez à la société gouvernée par ses seuls désirs, vous cédez à la société zéro frustration, vous cédez à cette conquête de droits à l’infini, comme si la liberté s’y trouvait. Quel leurre ! »

Elle l’assume. Elle ne cessera de plaider le fait que « cette majorité exclut les pères et mutile ses enfants ».

Aidez-nous à faire connaître la réalité et les enjeux de la loi sur la PMA pour toutes !
Faites un don pour soutenir Info Chrétienne en cliquant ici.

M.C.

Découvrez ci-dessous d’autres raisons de dire non à la PMA sans père :

 

12 000 êtres humains congelés au stade d’embryon seront détruits lors du passage de la loi sur la PMA pour toutes

François-Xavier Bellamy : Le choix de la PMA pour toutes « sera notre malédiction »

Pourquoi 2 000 médecins ont-ils signé un manifeste contre la PMA pour toutes ?

PMA pour toutes : les couples stériles seront les grands perdants de la nouvelle loi

Apologie de la GPA sur Sept à Huit en plein débat sur la PMA pour toutes

Comme Martin Luther King, Mgr d’Ornellas dévoile son « rêve » pour la société

PMA sans père et business de la procréation : La France devra acheter son sperme à l’étranger

Révision des lois de bioéthique : Quelle est la position de la Conférence des Évêques de France ?

« PMA sans père : attention danger ! », Jean-Frédéric Poisson appelle à manifester le 6 octobre

PMA pour toutes / TF1 s’interroge : Entre anonymat des donneurs et quête d’identité des enfants issus de dons

PMA pour toutes : Des pédopsychiatres dénoncent des études « conduites avec un objectif militant »

Débat : quatre raisons de s’opposer à la PMA pour toutes

Parce qu’un enfant a des droits mais qu’on n’a pas droit à un enfant, non à la PMA pour toutes

PMA sans père : la boîte de Pandore de l’eugénisme et de la marchandisation du corps

Un avis retentissant qui change radicalement la donne sur la PMA sans père

Papa (P)ride : « Nous sommes tous des pères scandalisés par le projet de loi sur la PMA »

Jean-Pier : « Non, être homosexuel ne nous donne pas des droits supérieurs, et surtout pas le droit à l’enfant »

7 raisons de manifester le 6 octobre contre la PMA pour toutes selon le philosophe Charles-Éric de Saint Germain

12 hauts fonctionnaires et universitaires appellent au retrait du projet de loi de bioéthique

Pour l’Académie de Médecine, « la conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure »

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.