Pour Hulk Hogan, avec le coronavirus, « Dieu a enlevé tout ce que nous adorons »

Hulk Hogan compare la pandémie de coronavirus aux 10 plaies d’Égypte.

L
e catcheur Hulk Hogan a publié sur les réseaux sociaux son point de vue au sujet de la pandémie de coronavirus. Selon lui, Dieu utilise cette pandémie pour que les gens se détachent de leurs idoles.

View this post on Instagram

Word up,can you handle the truth my brother only love HH In three short months, just like He did with the plagues of Egypt, God has taken away everything we worship. God said, "you want to worship athletes, I will shut down the stadiums. You want to worship musicians, I will shut down Civic Centers. You want to worship actors, I will shut down theaters. You want to worship money, I will shut down the economy and collapse the stock market. You don't want to go to church and worship Me, I will make it where you can't go to church" "If my people who are called by my name will humble themselves and pray and seek my face and turn from their wicked ways, then I will hear from heaven and will forgive their sin and will heal their land." Maybe we don't need a vaccine, Maybe we need to take this time of isolation from the distractions of the world and have a personal revival where we focus on the ONLY thing in the world that really matters. Jesus.

A post shared by Hulk Hogan (@hulkhogan) on

La star américaine compare cette pandémie aux plaies d’Égypte et parle à la place de Dieu :

« En trois mois, tout comme Il l’a fait avec les plaies d’Égypte, Dieu a enlevé tout ce que nous adorons. Dieu a dit : ‘vous voulez adorer des athlètes ? Je vais fermer les stades. Vous voulez adorer des musiciens ? Je vais fermer les centres civiques. Vous voulez adorer des acteurs ? Je vais fermer des théâtres. Vous voulez adorer l’argent ? Je vais arrêter l’économie et faire s’effondrer le marché boursier. Vous ne voulez pas aller à l’église et m’adorer ? Je ferai faire en sorte que vous ne puissiez pas aller à l’église. »

Hulk Hogan cite ensuite 2 Chroniques 7:14.

Si mon peuple, celui qui porte mon nom, s’humilie, prie et me cherche et s’il renonce à ses mauvaises voies, je l’écouterai du haut du ciel, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays.

Il termine en se demandant si nous avons « besoin d’un vaccin » ou « besoin de prendre du temps à l’écart des distractions du monde et d’avoir un réveil personnel où nous nous focalisons sur la seule chose qui compte réellement dans ce monde, Jésus ».

M.C.

Crédit Image : Featureflash Photo Agency / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.