Pour la première fois, moins d’un Américain sur deux fréquente un lieu de culte

« Le déclin du nombre de membres de l’église semble donc largement lié au changement de population, les personnes des générations plus âgées qui étaient susceptibles d’être des membres d’église étant remplacées dans la population adulte américaine par des personnes des générations plus jeunes qui sont moins susceptibles de l’être. »

Qu’il s’agisse d’une église, d’une mosquée ou d’une synagogue, moins d’un Américain sur deux fréquente un lieu de culte. Une tendance inédite en huit décennies, révélée par un sondage Gallup. Ils étaient 50% en 2018 et 70% en 1999. Ils ne sont désormais plus que 47%.

« Le déclin du nombre de membres d’églises est principalement fonction du nombre croissant d’Américains qui n’expriment aucune préférence religieuse », affirme l’institut de sondage.

« Au cours des deux dernières décennies, le pourcentage d’Américains qui ne s’identifient à aucune religion est passé de 8% en 1998-2000 à 13% en 2008-2010 et 21% au cours des trois dernières années. »

Gallup avance ensuite que « l’appartenance à une église est fortement corrélée à l’âge ». En effet, si 66% des Américains nés avant 1946 appartiennent à une église, il n’y a plus que « 58% des baby-boomers, 50% de ceux de la génération X et 36% des milléniaux ».

« Le déclin du nombre de membres de l’église semble donc largement lié au changement de population, les personnes des générations plus âgées qui étaient susceptibles d’être des membres d’église étant remplacées dans la population adulte américaine par des personnes des générations plus jeunes qui sont moins susceptibles de l’être. »

L’institut affirme cependant que « les États-Unis restent une nation religieuse » et ajoute « qu’il soit possible qu’une partie du déclin observé en 2020 ait été temporaire et liée à la pandémie de coronavirus ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.