Pour la première fois, moins d’un Américain sur deux fréquente un lieu de culte

« Le déclin du nombre de membres de l’église semble donc largement lié au changement de population, les personnes des générations plus âgées qui étaient susceptibles d’être des membres d’église étant remplacées dans la population adulte américaine par des personnes des générations plus jeunes qui sont moins susceptibles de l’être. »