Pour le chef de l’église orthodoxe, « c’est l’Antichrist qui sera à la tête du World Wide Web, contrôlant toute l’humanité »

Le patriarche dénonce 3 problèmes majeurs : la structure, la gestion des données et l’utilisation qu’en font les utilisateurs.

À l’occasion du noël russe, le patriarche de l’église orthodoxe, Kirill a été interviewé par la télévision d’État. Il a tenu à alerter les téléspectateurs sur la popularité des smartphones, qui, selon lui, ouvre la voie à la venue de l’Antichrist. Il craint un « contrôle universel de l’humanité ». Il accuse le diable d' »agir avec beaucoup de sagesse » en offrant un tel « jouet ».

« Un tel contrôle depuis un endroit laisse présager de la venue de l’Antichrist. »

Selon lui, c’est la structure-même du web qui est un danger. Il va jusqu’à parler d' »apocalypse« .

« C’est l’Antichrist qui sera à la tête du World Wide Web, contrôlant toute l’humanité. Cela signifie que la structure elle-même pose un danger. Il ne devrait pas y avoir un seul centre, du moins pas dans un avenir prévisible, si nous ne voulons pas déclencher l’apocalypse. »

Il relève un second problème majeur : la gestion des données.

« Chaque fois que vous utilisez votre gadget, que cela vous plaise ou non, avec ou sans géolocalisation, quelqu’un peut savoir exactement où vous êtes, quels sont vos intérêts et ce dont vous avez peur . Si ce n’est pas aujourd’hui, des méthodes et des technologies de demain pourraient apparaître, qui non seulement donneront accès à toutes les informations, mais permettront également leur utilisation. Imaginez-vous quel pouvoir sera concentré entre les mains de ceux qui acquerront des connaissances sur ce qui se passe dans le monde ? »

Il ne se dit pas complètement opposé aux smartphones, mais cherche à mettre en garde les utilisateurs contre « l’esclavage ».

« Vous devez rester libre à l’intérieur et ne tomber sous aucune dépendance, ni à l’alcool, ni aux stupéfiants, ni aux gadgets. »

Si l’église orthodoxe russe tente d’attirer les jeunes par le biais du net, son leader persiste donc à dénoncer « un asservissement de la conscience et de la volonté » et « un marché de la vanité humaine. » Alors que sur Internet, les libertés sont restreintes en Russie, sa proximité avec le président russe, Vladimir Poutine, lui a valu des remarques acerbes sur Twitter.

« Eh bien, en Russie, nous interdirons l’internet international pour que ‘l’Antéchrist ne vienne pas par son intermédiaire’. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?