Pour le curé de Saint-Sulpice, l’incendie « n’est pas une attaque antireligieuse »

« C’est une église qui est attaquée. Mais aucun objet cultuel n’a été directement ciblé. L’incendie a eu lieu à la porte de l’édifice. On ne peut pas parler de profanation. Ce n’est pas une attaque antireligieuse. »

Un incendie s’est déclaré dimanche après-midi dans l’église Saint-Sulpice, classé monument historique dans le 6ème arrondissement de Paris. Selon Reuters, le feu se serait déclaré vers 13h40 sur la porte monumentale. Le feu s’est déclaré à l’issue d’un concert d’orgues. Quatre personnes étaient encore sur place mais aucune victime n’est à déplorer.

Le transept sud a été abimé, ainsi que son tambour, menuiserie du XVIIIème siècle. Les flammes ont également détruit un vitrail et un bas-relief de la même époque. De la suie s’est aussi répandue dans toute l’église.

Sur les réseaux sociaux, certains ont dénoncé un nouvel acte anti-chrétien, à l’instar de Laurent Wauquiez :

« Encore un acte anti-chrétien aussi inadmissible que sa couverture médiatique est infime. Sur le seul mois de janvier, 66 églises ont été profanées. #SaintSulpice, ce n’est pas seulement une église, c’est une part de ce que nous sommes. Assez d’omerta. Ouvrons les yeux. »

Pourtant, dans un interview au Point, le curé de Saint Sulpice tient à relativiser. Pour lui, même s’il se dit « consterné par ce sinistre », il ne s’agit pas « d’une attaque anti-religieuse ».

« C’est une église qui est attaquée. Mais aucun objet cultuel n’a été directement ciblé. L’incendie a eu lieu à la porte de l’édifice. On ne peut pas parler de profanation. Ce n’est pas une attaque antireligieuse. »

M.C.

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?