« Pourquoi veux-tu te tuer ? » : Ab, musulman, appelé par Jésus pour être son témoin en Inde

« Pour nous, Jésus était pour les castes inférieures. »

Ab Shaik est né en Inde dans une famille musulmane. Actuellement en Espagne pour visiter des églises et témoigner lors de conférences, il a raconté à Evangelical Focus, le chemin qui l’a amené vers Dieu. Quand Ab était enfant, son père avait tenu à ce qu’il fréquente une école baptiste, réputée pour la qualité de l’éducation apportée aux élèves. Mais il avait une consigne spécifique :

« Souviens-toi, tu n’y vas que pour étudier, n’écoute pas ce qu’ils enseignent sur la religion, car ils essaieront de te convertir à la foi chrétienne. »

Et Ab prenait l’ordre de son père très au sérieux. Pour lui, de toutes façons, « Jésus était pour les castes inférieures ». Il n’écoutait jamais les histoires bibliques, et jetait systématiquement les Nouveaux Testaments qu’on lui donnait. Mais un jour, le jeune garçon décide d’en garder un et de le cacher. Il était si bien caché qu’il finit par l’oublier, pendant des années. Ab termine ses études à l’école baptiste et poursuit sa formation en mécanique.

Les relations avec son père sont compliquées et après une dispute, découragé, il décide de se suicider.

« C’était après une dispute. Je suis parti de chez moi et je suis allé à la campagne chercher une substance toxique utilisée en agriculture. Après l’avoir ingéré, j’ai entendu une voix qui disait: ‘Pourquoi veux-tu te tuer ?’. Je suis retourné chez mon père et il m’a amené d’urgence à l’hôpital. »

Alors Ab commence à chercher Dieu. Un de ses amis étudiants lui parle de Jésus et lui fait parvenir plusieurs livres, dont un était écrit par un hindou.

« L’un de ces livres a attiré mon attention parce qu’il a été écrit par un hindou de caste supérieure. Là, je pouvais lire comment Dieu avait créé les êtres humains, comment les humains quittèrent la marche avec Dieu et comment Dieu vint à nous. Il expliquait aussi comment recevoir le Seigneur. »

Ce jour-là, Ab a commencé à prier. Instantanément, il sentait comme un poids enlevé de ses épaules. Il s’est alors rappelé du Nouveau Testament qu’il avait caché quand il était enfant.

« Je l’ai trouvé et l’ai lu en trois jours. »

Il contacte son ami parce qu’il veut se faire baptiser.

« Mais il ne m’a pas pris au sérieux. Quand je lui ai dit que j’avais accepté le Seigneur, il m’a amené pour parler à un pasteur d’une nouvelle église d’environ 15 ou 20 personnes. J’y suis allé tous les jours pendant trois mois et le 30 août, le pasteur m’a baptisé. »

Deux mois plus tard, lors d’une réunion entre étudiants, il ressent que Dieu l’appelle pour une mission particulière.

« Le prédicateur a parlé de Moïse et de Paul, de la façon dont ils avaient beaucoup d’amour pour leur peuple . Je suis tombé par terre en pleurant et j’ai dit à Dieu : ‘Seigneur, je veux travailler parmi mon peuple.' »

Ses parents découvrent sa foi en Jésus. Son père lui interdit de prier en dehors de la maison. Ab parle de deux années de « lutte ». Il termine ses études de mécanique et s’engage dans une école biblique. Ses parents tentent alors d’organiser son mariage avec une femme musulmane :

« J’ai demandé au Seigneur: ‘Où veux-tu que j’aille ?’ Et Dieu répondit : ‘D’abord dans ton pays, dans ton peuple.’ Évidemment, je n’ai pas épousé cette fille musulmane et j’ai décidé de me consacrer entièrement à l’évangélisation des musulmans. »

Ab entre en contact avec un groupe de musulmans convertis à Jésus :

« J’y suis allé en tant que serviteur pour faire tout ce qui serait nécessaire, nettoyer le temple, les toilettes, tout le nécessaire. »

Peu à peu ils réfléchissent à la façon dont ils pourraient atteindre les musulmans. Ils publient une vidéo et langue ourdou, puis ouvrent une école. En 2014, 6 musulmans s’étaient tournés vers Jésus. Peu de temps après 6 églises de maison s’ouvraient.

Désormais marié et père de 2 enfants, Ab travaille auprès des musulmans en Inde depuis plus de 20 ans. Il prêche dans la rue, visite les groupes à travers le pays. Si son combat est difficile, il s’accroche fermement à l’appel qu’il a reçu :

« Mais l’appel est réel et jusqu’à notre dernier jour sur la terre, nous continuerons à prêcher aux musulmans de l’Inde. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.