Premier sommet international sur la liberté religieuse à Washington

Alors que la persécution religieuse gagne du terrain dans le monde, le tout premier sommet international sur la liberté religieuse est organisé à Washington du mardi 13 au jeudi 15 juillet avec un large éventail d’experts en politique et en religion.

Cette semaine, politiciens, dirigeants d’ONG, personnalités confessionnelles et politiques sont réunis à Washington D.C. autour de la liberté religieuse lors d’un sommet international de trois jours qui a débuté mardi 13 juillet et se conclura ce jeudi.

C’est Sam Brownback, ex-ambassadeur pour la liberté religieuse sous la présidence Trump, qui est à l’initiative de cette manifestation. Il en est également le coprésident aux côtes de Katrina Lantos Swett qui dirige la Fondation Lantos, ONG engagée dans la défense les droits de l’homme.

« La persécution est en augmentation et la liberté religieuse en général décline considérablement dans de nombreuses régions du monde » rapporte l’organisation International Christian Concern, partenaire de l’événement.

Parmi ces régions du monde où la liberté religieuse est mise en péril, l’organisation évoque la Chine « le Parti communiste chinois continue d’inventer de nouvelles façons de réprimer les minorités religieuses dans tout le pays », la Corée du Nord qui « continue d’opprimer les chrétiens, les envoyant aux travaux forcés et aux camps de prisonniers », l’Afrique subsaharienne où « des militants peuls continuent d’attaquer les communautés agricoles à prédominance chrétienne », le Moyen-Orient où « des extrémistes musulmans radicaux ont massacré des chrétiens » « au cours de la dernière décennie et continuent de réprimer les communautés chrétiennes ». Le Pakistan, pays où la loi sur le blasphème est utilisée pour « discriminer les chrétiens, les sikhs, les hindous et d’autres minorités religieuses », est également cité.

Mettre en lumière cette réalité et encourager les gouvernements à « s’impliquer » davantage pour faire évoluer la situation des personnes persécutées à cause de leur foi, telle est l’ambition de ce sommet international.

« En attirant l’attention sur le sort des adhérents religieux qui sont persécutés, individuellement et collectivement, il [le sommet] fera grandir le mouvement populaire et mondial pour la liberté religieuse. »

« Ensemble, nous gagnerons un soutien politique pour le mouvement mondial pour la liberté de religion et enhardirons les groupes religieux, la société civile et les gouvernements à prendre position en faveur de la liberté de religion » clame le site de l’événement.

Pour Matias Perttula, directeur du plaidoyer pour International Christian Concern, ce sommet international « sera une excellente occasion pour les organisations partageant les mêmes idées de lier les armes et de faire pression pour les droits des chrétiens persécutés et d’autres communautés religieuses et de garantir la liberté religieuse pour tous, partout, en tout temps ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Al Teich / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.