Prier… pour sa vie sexuelle

Est-il légitime de prier pour sa vie sexuelle, y compris lorsque la maternité épuise? Perspectives avec deux thérapeutes, également mères de famille. Dossier

Avez-vous des enfants en bas âge qui vous éreintent ? Dans leur livre Intimate Issues (éd. Waterbrook Press), Linda Dillow et Lorraine Pintus abordent vingt-et-une questions que les femmes chrétiennes n’osent pas poser. Y compris un chapitre sur la vie sexuelle des jeunes mamans.

Des conseils pratiques

Cet ouvrage abonde en conseils pratiques de bon sens. Mais ce qui peut surprendre, c’est l’importance accordée à la vie spirituelle en rapport avec des questions d’ordre sexuel. Et notamment la prière: pour apprendre à être sensuelle avec son mari; pour trouver l’énergie de plaire à son conjoint ; pour avoir des idées créatives dans ce domaine ; etc.

À titre d’exemple, après de nombreux conseils pratiques prodigués aux jeunes mamans épuisées, les auteures proposent les styles de prières suivants pour pimenter sa vie  sexuelle :

1. Prières « remerciements » : On est plus prête aux activités érotiques lorsqu’on s’est entraînée durant la journée à rendre grâces pour toutes choses (Eph. 5, 20). On peut même choisir de remercier Dieu pour cette étape « couches sales » de sa vie.

2. Prières « respiration » : Lorsqu’on a compris que «prier sans cesse» (1 Thess. 5, 17) ne signifie pas «tout cesser pour pouvoir prier», on peut passer une journée plus sereine à prier au fil des activités: pour l’amour qui a donné cet enfant; pour les jeux qui nous ont appris la créativité, utile dans la chambre; etc.

3. Prières « bibliques » : On reçoit mieux son mari lorsqu’on se prépare mentalement à passer quelques instants avec lui. On peut ainsi fixer au-dessus de la table à langer, à côté de la chaise haute, et dans d’autres lieux stratégiques des versets bibliques concernant l’amour conjugal (par exemple Cant. 5, 16).

4. Prière « consécration » : Par ses prières à Dieu, on exprime ses frustrations, ses craintes, ses épuisements et on lui redit notre consécration à notre couple, à notre mariage. D’après les auteures, voilà une piste souvent inexploitée pour devenir une femme sensuelle… malgré les épuisements.

À lire : Pour améliorer le plaisir féminin

Dans la version mise à jour de leur livre L’acte conjugal (éd. Ministères Multilingues), Tim et Beverly Lahaye proposent un chapitre entier sur « La clé de la réponse féminine ».

Il s’agit d’une explication détaillée, schémas à l’appui, sur le fonctionnement du muscle pubo-coccygien (P.C.) et son rôle dans le plaisir féminin. La bonne nouvelle ? Ce muscle peut être raffermi en quelques semaines grâce aux exercices Kegel, pour le plus grand bonheur des deux conjoints…

Rachel Gamper

Cet article est publié en collaboration avec SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

Découvrez les autres articles du dossier « Et Dieu créa le désir féminin » :

Dossier : Et Dieu créa le désir féminin

Chrétienne, elle était accro à la pornographie

Les solos et la sexualité : Entre leur désir de rester fidèles à leurs convictions bibliques et leur désir tout court

À la recherche d’une sexualité épanouie 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.