Quelles sont les racines des protestants évangéliques ? Une petite leçon d’histoire avec le CNEF

Les origines des protestants évangéliques (et pas évangélistes !) sont souvent un sujet de débat. Même ceux qui se revendiquent de cette branche du protestantisme sont parfois ignorants sur les origines du mouvement. Le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) qui répond déjà à cette question en détails sur son site, propose aujourd’hui une synthèse sur Twitter. Un rappel utile !

« Quelles sont les racines historiques des protestants évangéliques ? Viennent-ils des USA ? Est-ce un mouvement issu du 20e siècle ? », écrit Romain Choisnet, directeur de la communication du CNEF, sur Twitter. Il propose de répondre à ces questions en dix tweets qu’InfoChrétienne a décidé de vous retranscrire ici, pour un petit rappel historique efficace et pertinent.

L’Église chrétienne du premier siècle était évangélique sans en avoir l’appellation. Fondée par les apôtres du Christ, il y a près de 2000 ans, elle s’est basée sur l’enseignement de Jésus relaté dans les évangiles.

Mais au fil des années, certaines pratiques étrangères à la Bible sont introduites dans les Églises, notamment par Constantin le Grand et ses successeurs qui établissent un empire romain chrétien.

Au XVIe siècle éclate la Réforme protestante avec Martin Luther en Allemagne, Calvin en France et Zwingli en Suisse… Elle résulte principalement d’une redécouverte de la Bible grâce à sa propagation en Europe suite à l’invention de l’imprimerie.

Pour des millions d’hommes et de femmes, les Saintes Écritures redeviennent l’unique et souveraine autorité spirituelle. Au même moment, la Réforme dite anabaptiste mennonite prend naissance parmi de jeunes intellectuels protestants à Zurich, en Suisse.

Celle-ci développe une vision de l’Église séparée de l’État et invite à un engagement de foi personnel. En 1609, est créée la première Église évangélique baptiste à Amsterdam.

Au XVIIe siècle, le courant évangélique se développe sous l’influence de personnalités comme Jacob Spener, de Ribeauvillé, ou le Comte Zinzendorf, fondateur de l’Église des frères Moraves.

Le Réveil protestant dit piétiste a exercé une influence considérable sur les Églises luthériennes et réformées. Il est aussi à l’origine de nombreuses nouvelles dénominations protestantes évangéliques.

Au XVIIIe siècle, John Wesley, un ancien pasteur anglican qui se convertit en 1738 à Jésus-Christ, lance le Réveil dit méthodiste qui aura un impact spirituel et social considérable en Angleterre, et plus modeste, en France, en Bretagne…

Si ces mouvements adoptent des noms nouveaux, ils cherchent néanmoins à valoriser les valeurs bibliques et typiquement évangéliques.

Au XIXe siècle, des efforts missionnaires importants précéderont l’apparition des Assemblées de Frères, Églises évangéliques libres et, au XXe siècle, des Églises pentecôtistes et charismatiques.

Pour en savoir plus sur les origines et l’histoire du protestantisme évangélique, vous pouvez vous rendre sur le site du CNEF.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / Freedom Studio

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.