RDC/Témoignage d’un évêque : « Ils tuent même les malades alors qu’ils sont couchés dans leur lit d’hôpital »

L’évêque Mgr Paluku Sekuli Melchisédech témoigne de l’insurrection islamiste en République Démocratique du Congo.

L’ampleur des violences à l’est de la République Démocratique du Congo est « alarmante » affirmait en mars dernier l’Organisation des Nations Unies. La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet dénonçait alors une « hausse annuelle de 21% des violations des droits de l’homme en 2020 ».

Selon l’UNICEF, « la récente flambée de violence dans la province de l’Ituri en RDC aggrave la situation déjà désespérée des enfants ».

Les évêques évoquaient alors quant à eux une « islamisation de la région au mépris de la liberté religieuse ».

Interviewé par l’organisation Aide à l’Église en Détresse, un évêque de Béni, territoire du nord-Kivu en RDC, Mgr Paluku Sekuli Melchisédech, témoigne de l’insurrection islamiste dans le pays.

« Le nombre d’incidents est particulièrement élevé dans la partie nord de notre diocèse. Des groupes armés détruisent des écoles et des hôpitaux. Des enseignants et des élèves sont tués. Ils tuent même les malades alors qu’ils sont couchés dans leur lit d’hôpital. Il ne se passe pas un jour sans que des gens soient tués. […] De nombreuses personnes sont traumatisées. Beaucoup ont vu leurs parents se faire tuer. Il y a beaucoup d’orphelins et de veuves. Des villages ont été incendiés. Nous sommes dans un état de misère totale. »

Si l’évêque honore la « résilience naturelle » des populations, il s’interroge :

« Quel genre de relation devrions-nous avoir avec cette forme d’islam, qui n’est pas seulement une religion, mais aussi un mouvement politique lié au terrorisme ? »

M.C.

Crédit image : Ellie Matsanova / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.