« Réconforte un Survivant de l’Holocauste » : L’initiative d’une ONG qui souhaite construire des ponts entre juifs et chrétiens

« En tant que chrétiens, c’est une obligation sacrée d’aider à prendre soin et à réconforter ces personnes qui ont subi des horreurs indicibles quand ils étaient plus jeunes. »

Le 27 janvier 1945 est la date de libération du camp de concentration d’Auschwitz. Aujourd’hui, 76 ans plus tard ,les survivants de l’holocauste sont de moins en moins nombreux, du fait de leur grand âge. Ils étaient au nombre 192 000 en Israël l’année dernière, soit 15 000 de moins que l’année précédente. D’après CBN News, à ce rythme là il n’y aura plus de survivants d’ici 12 ans.

De plus, la pandémie rend la situation des survivants plus difficile qu’avant explique Linda Chandler, révérend et membre du conseil d’administration de la Fondation Genesis 123, une ONG qui cherche à créer des liens entre les juifs et les chrétiens.

La crise sanitaire génère de la peur, l’isolement et amène un sentiment d’insécurité traumatisant pour ces personnes qui ont lutté contre des menaces quotidiennes pour échapper aux nazis dans leur jeunesse. Sans compter que beaucoup d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté, comme le rapporte le site de l’association.

« Les survivants courent un risque particulièrement élevé de contracter et de succomber au COVID, comme beaucoup l’ont déjà fait. Ils sont en plus empêchés d’être chaleureusement embrassés par leurs propres enfants et petits-enfants, car une grande partie d’Israël vit confiné. La solitude crée un niveau de stress post-traumatique que beaucoup n’ont pas ressenti depuis des décennies. Après avoir rendu visite aux survivants personnellement et vu à quel point cela est important pour eux, nos lettres aideront à atténuer leur solitude et à les bénir. »

C’est pour leur fournir du réconfort et du soutien que la Fondation Genesis 123 a lancé l’initiative « Hug a Holocaust Survivor », en français, « Réconforte un Survivant de l’Holocauste ». Le projet permet à des gens dans le monde entier d’envoyer des lettres d’encouragements et de soutien à ces survivants, des sortes de câlins virtuels à l’écrit.

L’ONG propose plus particulièrement aux chrétiens de se joindre à cette initiative, car pour la plupart des survivants juifs âgés, la seule expérience qu’ils ont eue avec le christianisme était une expérience négative, remplie de haine et d’antisémitisme.

Cette initiative est une occasion de montrer le véritable « amour chrétien » estime Linda Chandler.

« En tant que chrétiens, c’est une obligation sacrée d’aider à prendre soin et à réconforter ces personnes qui ont subi des horreurs indicibles quand ils étaient plus jeunes. À mesure qu’ils vieillissent, tombent malades et meurent plus rapidement, c’est une opportunité qui n’existera que pendant une courte période. Parce que tant de gens ont souffert de l’antisémitisme parrainé par l’église, c’est une occasion de leur montrer le véritable amour chrétien et de se repentir des péchés de ceux qui ont déformé notre théologie. »

L’ONG propose également des lever des fonds pour soutenir les survivants aussi financièrement et répondre à leurs besoins matériels.

C.P

Crédit image : praszkiewicz / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.