« Refoulement systématique et récurrent » des Mozambicains en fuite : Le HCR appelle au respect du droit d’asile

Les témoignages des Mozambicains refoulés en Tanzanie révèlent la violence et le manque d’assistance humanitaire.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a été mis au courant des « retours forcés systématiques » de familles mozambicaines qui avaient trouvé refuge en Tanzanie. L’organisation en appelle au respect du droit d’asile.

L’attaque de Palma avait contraint plus de 60 000 personnes à fuir la violence et le conflit armé. Avant Palma, 700 000 personnes avaient été déplacées par le conflit au Cabo Delgado.

Les autorités des frontières mozambicaines ont révélé que « près de 3 800 Mozambicains ont été renvoyés de force de Tanzanie ».

Le HCR a pu obtenir les témoignages de 26 de ces Mozambicains. Ils confirment les violences basées sur le genre, l’absence d’aide ou de soutien médical, la séparation des familles, le manque d’assistance humanitaire et les fréquents enlèvements par les groupes armés non étatiques.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés exhorte les pays voisins à respecter le droit d’asile.

M.C.

Crédit image : Katiekk / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.