« Le régime iranien crie, ‘Mort à Israël’. Israël crie, ‘Vie au peuple iranien’. »

« Le régime iranien crie, ‘Mort à Israël’. Israël crie, ‘Vie au peuple iranien’. » Voilà une déclaration forte de Benyamin Netanyahu extraite d’une vidéo diffusée le 10 juin sur sa chaîne Youtube officielle, dans laquelle le premier ministre israélien a annoncé mettre à disposition du peuple iranien, les ressources nécessaires pour optimiser leurs systèmes de traitements de l’eau et d’irrigation.

L‘Iran fait actuellement face à une menace intérieure grave, le manque d’eau. Cette « crise de l’eau » engendre des tensions sociales et constitue une impasse pour l’économie du pays. Les premières victimes de l’épuisement généralisé des ressources en eau sont les iraniens eux-mêmes. Israël, pays presque voisin dont les conditions climatiques sont comparables à celles de l’Iran, a su mettre au point différentes techniques pour lutter contre la pénurie d’eau. Retraitement des eaux usées, irrigation, reboisement, les israéliens sont reconnus dans le monde entier pour leurs compétences dans ces domaines.

Et ce sont ces techniques que Benyamin Netanyahu a proposé de mettre à la disposition du peuple iranien au travers de la réalisation d’un site internet en langue farsi. Le premier ministre promet que les plans et tutoriels mis à disposition permettront à la population de traiter leurs eaux usées, et aux agriculteurs d’optimiser l’irrigation.

« Le régime iranien crie ‘Mort à Israël’. En réponse, Israël crie, ‘Vie au peuple iranien’. Nous sommes résolus à l’aider pour qu’il ne souffre pas. La haine du régime iranien envers Israël n’arrêtera pas le respect et l’amitié entre nos deux peuples. »

Découvrez un extrait des déclarations du premier ministre israélien.

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?