Les regrets d’un transgenre : « Ma transition sexuelle n’a rien changé »

On entend de plus en plus parler du phénomène transgenre, de dysphorie ou confusion du genre, d’opérations de transitions sexuelles. Un chrétien ayant vécu tout ce parcours lève le voile sur ce fait de société et encourage l’église à jouer son rôle en accompagnant ces personnes vers la foi et le salut en Jésus.

La transition sexuelle par chirurgie et traitements hormonaux semble devenir de plus en plus courante et acceptée. Mais un homme qui a changé deux fois de sexe, estime que le mouvement transgenre a entraîné beaucoup de malheur dans son sillage. L’auteur chrétien  Walt Heyer est l’un des premiers à avoir exprimé publiquement des regrets suite à une opération de transition sexuelle. Il raconte son exceptionnel parcours dans le livre, Transgender’s Faith. Il déclare dans un article du Public Discourse :

« La chirurgie n’a rien réparé, elle a masqué et exacerbé des problèmes psychologiques plus profonds. »

Selon Walt,

« Si plus de gens étaient conscients de l’histoire sombre et troublée de la chirurgie de réaffectation sexuelle, peut-être ne serions-nous pas si prompts à pousser les gens vers elle. »

La chirurgie sexuelle est-elle la réponse à la dysphorie de genre ? Comment l’église doit-elle répondre aux personnes transgenres ?

« Nous devons être conscients que l’église est un hôpital pour les personnes brisées. Et en tant que tel, nous devons être les personnes qui apportent une assistance et une orientation à ceux qui souffrent… Nous ne voulons pas les laisser là où ils sont. Nous voulons qu’ils soient guéris et trouvent la source du Christ dans leur vie afin qu’ils puissent être restaurés comme je l’ai été »

La rédaction

Source : Charisma News

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?