Reportage France 2 : un jeune chrétien français au secours des civils dans l’enfer d’Alep

Pierre Le Corf, 27 ans, chrétien catholique, jeune entrepreneur brillant de la région parisienne a décidé de vendre tous ses biens pour partir à la rencontre des autres à travers le monde, partager sa vie et aider les personnes marginalisées à se reconstruire peu à peu. Pierre n’est pas un héritier, bien au contraire.

Sa réussite, il l’a construite un pas après l’autre. Il a passé son enfance dans les déchetteries avec son grand-père à la recherche de « trésors » pour subvenir à leurs besoins. Les livres, les journaux intimes, les cartes postales qu’il collecte sont comme des fenêtres ouvertes sur le monde, et sur ces autres qui vivent différemment.

Il y a deux ans, à seulement 25 ans, Pierre est en pleine réussite sociale et professionnelle. Mais il réalise qu’il ne souhaite pas devenir un entrepreneur qui « parvient à tirer son épingle du jeu dans la société ». Il désire redécouvrir son humanité et collecter le savoir des autres, comme il le faisait autrefois dans les décharges.

Pour cela, Pierre vend tous ses biens, fonde l’ONG We are Superheroes et débute un tour du monde à la rencontre des « autres ».

« Toute ma vie j’ai été inspiré par des hommes et des femmes dont vous n’avez jamais entendu parler, des hommes et des femmes qui n’ont jamais intéressé les médias mais qui ont accompli de grandes choses pour eux comme pour les autres. Ces personnes qui m’ont inspiré à croire en l’autre… »

Pendant 18 mois, Pierre voyage à travers le monde et découvre « comment chacun regarde l’autre ». Il veut comprendre ce qui marginalise les personnes, et les accompagner dans leurs situations de détresse pour reconstruire l’espoir et les aider à sortir des bidonvilles et des cartels.

Au travers de ce voyage, Pierre veut passer « de la peur de l’inconnu à l’empathie ».

Il y a 7 mois, Pierre choisit de se rendre en Syrie, à Alep, ville assiégée et meurtrie par les combats, théâtre sanglant des bombardements et des snipers. Comme il le fait depuis 18 mois dans d’autres pays, Pierre se mêle à la population et partage tout avec eux. Il vit aujourd’hui avec 4 membres d’une famille, dans un appartement de 30 m2 sans eau ni électricité, au coeur de la zone dévastée d’Alep. France 2 lui a consacré récemment un reportage.

« La première fois que je l’ai vu ici, je lui ai dit : ‘T’es cinglé mec’ ! Après, j’ai compris que sa vocation était d’aider, et il le fait bien. »

Raconte l’un de ses hôtes.

« Il faut que je vive comme les gens qui vivent ici, ça me permet d’être proche d’eux et de vivre les mêmes choses qu’eux. »

En arrivant en Syrie et à Alep, Pierre réalise que 1,2 millions de personnes vivent sous le feu des combats.

« Ce sont des fantômes qui essaient de survivre et de croire en demain. »

Selon lui, 30 à 40% des victimes pourraient être sauvées si on leur prodiguait les premiers secours et leur apprenait les « gestes qui sauvent ». C’est ainsi qu’il distribue des trousses de secours et conseille la population.

« Dans beaucoup de pays il s’agissait de répondre à des urgences sociales et vitales, ici le projet sera premièrement au service des jeunes à Alep pour les aider à continuer à croire en demain et lancer des initiatives sociales à travers eux si c’est possible. »

Il déclare également sur la page Facebook de son ONG We are Superheroes :

« Ici on se limite à l’essentiel, rester en vie, avoir de l’eau, s’occuper de ceux que l’on aime, affronter la réalité de la guerre … tout ça prend déjà énormément d’énergie et de place dans le quotidien. Physiquement et mentalement, les gens sont épuisés. Essayer de développer quelque chose à Alep va demander une énergie considérable, de la folie et beaucoup d’espoir. L’espoir est quelque chose qui coute cher ici. Finalement ça me fiche la trouille à moi aussi

Quand le journaliste de France 2 lui demande s’il a choisit son camp, il répond sans hésiter.

« Non, je suis ici pour les humains. Je pleure pour les civils qui sont de l’autre côté, je pleure pour les civils qui sont ici. Il n’y a pas de questions de partis. Je suis là pour aider les gens à vivre mieux et pour sauver des vies. »

Nous vous proposons de regarder l’intégralité du reportage de France 2.


Syrie : dans Alep, un Français a décidé d’aider les populations bombardées

Depuis la diffusion du reportage, Pierre Le Corf s’est exprimé ainsi sur sa page Facebook.

Découvrez la vidéo du parcours de Pierre lors de son tour du monde.

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.