Rescapée de la Shoah, elle retrouve la Bible hébraïque cachée par sa famille lors de leur déportation

« Vingt-huit membres de ma propre famille n’ont tragiquement pas survécu à la Shoah. Ainsi, lorsque nous avons été informés de la découverte et de la survie de cette Bible, j’ai réalisé que des miracles peuvent se produire. »

​​Susi Kasper Leiter est une survivante de la Shoah. Avec son petit-fils Jacob, elle vient de récupérer la Bible hébraïque de sa famille. Elle avait été cachée par Eduard et Ernestine Leiter, le 22 août 1942, juste avant qu’ils soient déportés à Treblinka, où ils sont morts, comme 26 autres membres de la famille Leiter.

Originaires de Stuttgart, les Leiter avaient été contraints par les autorités allemandes de vivre à Oberdorf, puis vont être amenés dans le ghetto de Theresienstadt. Avant leur départ, et dans l’espoir probable de les retrouver après la guerre, les Leiter cachent dans leur maison leurs objets les plus précieux, parmi lesquels la Bible hébraïque familiale de 1874.

Mais Eduard et Ernestine ne revinrent jamais du camp de Treblinka où ils furent finalement déportés en septembre 1942.

Leur Bible est restée cachée des années, jusqu’à ce que des travaux de rénovation aient lieu dans leur ancienne maison d’Oberdorf, en 1990. La famille qui habite désormais la maison garde cette Bible pendant des années, puis décide de la vendre à un historien de l’art allemand Gerhard Roese.

La Bible des Leiter est alors exposée à la synagogue d’Oberdorf. Puis, à la demande de Gerhard Roese, le US Holocaust Memorial Museum se met à la recherche de descendants de la famille Leiter et retrouve Susi, près de 80 années après que la Bible ait été cachée. Son mari, Max, était le petit-fils d’Eduard et Ernestine.

Pour Susi, « submergée d’émotions », cela montre que « des miracles peuvent se produire ».

« Vingt-huit membres de ma propre famille n’ont tragiquement pas survécu à la Shoah. Ainsi, lorsque nous avons été informés de la découverte et de la survie de cette Bible, j’ai réalisé que des miracles peuvent se produire. C’est un nouveau lien pour mes enfants et petits-enfants, avec la famille Leiter dont ils portent le nom. Je suis submergée d’émotions et de souvenirs, et en même temps si reconnaissante d’être témoin de cela. »

M.C.

Source : Times of Israel

Image : Sandra Matic / Shutterstock

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.